• Politique d'établissement,

L'axe Francophonie(s) et plurilinguisme(s)

Publié le 20 décembre 2017 Mis à jour le 21 juillet 2021

La francophonie, comme concept et principe pour la recherche et comme domaine de formation, doit constituer un axe stratégique pour l’internationalisation de l’UPEC.

FRAPP
Si la francophonie est une spécialité historique de l’UPEC, qui lui assure une importante visibilité à l’échelle internationale, le plurilinguisme des populations est une donnée constitutive de la communauté universitaire comme de ses interactions avec l’environnement socio-économique.

La pluridisciplinarité de l’UPEC fait de l’axe « Francophonies - Plurilinguismes » l’observatoire idéal des rapports intrinsèques entre la manière particulière de voir et de dire le monde, que toute langue suppose, et la construction des savoirs, puis leur circulation, dans les disciplines et les institutions.
 

Objectif de l’axe

L’objectif de l’axe stratégique « Francophonies – Plurilinguismes » est de s’appuyer sur cette expertise scientifique pour proposer des réponses innovantes et interdisciplinaires aux impératifs d’une éducation plurilingue et interculturelle et aux enjeux politiques du monde contemporain. Cet axe rassemble plusieurs grands domaines de la recherche scientifique, à l’UPEC. Ces domaines partagent un même objectif de décentrement, à l’interface de l’internationalisation et du territoire.

L’axe « Francophonies - Plurilinguismes » vise à établir un état des lieux des rapports intrinsèques entre la manière particulière de voir et de dire le monde, que toute langue suppose, et la construction des savoirs, puis leur circulation, dans les disciplines de la recherche académique et les institutions.
 

Thématiques de recherche

Cet axe encourage les projets transversaux dans les domaines suivants :
  • Langues et construction des savoirs dans toutes les disciplines de la recherche académique et dans les institutions ;
  • Création, culture, livre, humanités numériques ;
  • Perspectives interdisciplinaires sur l’enseignement, la traduction et les pratiques en contexte plurilingue et interculturel ;
  • Enjeux scientifiques, géopolitiques, biopolitiques et institutionnels au prisme de la politique des langues.
 

Formation

L’expertise scientifique de l’axe soutient également une offre de formation innovante et transversale qui est à même de répondre aux impératifs d’une éducation plurilingue et interculturelle, comme aux enjeux politiques du monde contemporain.

Une école universitaire de recherche a également été créée par cet axe. Il s’agir de l’EUR du Grand Paris « Francophonies et Plurilinguismes : Politique des langues » (FRAPP).


Grands projets

EUR du Grand Paris FRAPP

L’EUR FRAPP repose sur le fait que le français est de facto une langue internationale, un bien commun et un héritage non seulement de la France et de ses voisins, mais aussi d'un grand nombre d'anciennes colonies ou avant-postes de l’influence française à l'étranger. Comparées aux autres situations de plurilinguisme, les francophonies plurielles offrent un prisme pour explorer la politique de la langue, en résonance avec la géopolitique du pouvoir et les questions biopolitiques, cruciales pour l'Europe d'aujourd'hui – les phénomènes de migration, comme la montée des nationalismes. Cette EUR dispense des formations en master et en doctorat ainsi que des allocations et des bourses pour les étudiants chercheurs.
 

Autres projets

L'axe est également investi au sein de Pulse et de Bienvenue en France, en ce qui concerne l’accueil d’étudiants internationaux et l’apprentissage du Français comme langue étrangère.  
 

Comité d’animation

Afin d’accompagner les porteurs de l’axe dans leur mission, un comité d’animation désigné par les porteurs et validé par le Conseil académique a été mis en place. Ce comité se réunit régulièrement afin de proposer des actions autour de l’axe, de donner un avis sur les projets déposés dans le cadre de l’AAP BQ-ER faisant référence à l’axe et d’accompagner dans leur réflexion les porteurs de projets. Il est composé d’enseignants, enseignants-chercheurs et de personnels administratifs.
 

Composantes et laboratoires impliqués au sein de l’axe

Composantes impliquées : Laboratoires de recherche impliqués :