• Orientation,
  • Liaison secondaire-supérieur,
  • Pédagogie,

Cordées de la réussite

Publié le 14 janvier 2021 Mis à jour le 14 janvier 2021

Lancées en 2008, les Cordées de la réussite s’inscrivent dans une démarche d’accès pour tous aux formations d’excellence. L’objectif du projet est de promouvoir l’égalité des chances et la réussite des jeunes face à l’entrée dans l’enseignement supérieur.

pedagogie
Créée en 2008, les « cordées de la réussite » désigne des partenariats entre un établissement d’enseignement supérieur et des établissements de l’enseignement secondaire, collèges, lycées. L’objectif des cordées est de promouvoir l’égalité des chances et d’augmenter l’ambition et la réussite des jeunes de milieux sociaux défavorisés dans l’enseignement supérieur. Si en 2008, 100 cordées étaient labellisées, actuellement plus de 375 dispositifs labellisés sont répartis sur le territoire.

A l’UPEC, 7 cordées ont été déployées pour permettre à un maximum d’étudiants de nourrir leur envie d’études supérieures.
 

NOS CORDEES DE LA REUSSITE

Deux cordées « Campus des métiers et des qualifications »
• Cordée CMQ « transition numérique et écologique de la construction »
Cette cordée de la réussite vise à mieux faire connaitre les métiers et les formations préparant aux métiers de la construction et de soutenir l’ambition des jeunes souhaitant poursuivre des études supérieures dans cette filière.
• Cordée CMQ « Santé, Autonomie, Bien vieillir »
Créée pour les élèves poursuivant des études menant aux baccalauréats professionnels « Accompagnement Soins Services à la Personne » (ASSP) et « Animation, enfance et personnes âgées » (AEPA), cette cordée a pour objectif de leur permettre de mieux appréhender leurs perspectives professionnelles dans les métiers du service auprès des personnes âgées ainsi que les perspectives d’évolution dans ce secteur. 

La cordée « Destination Santé »

La cordée « destination santé » répond à trois objectifs :
- Mettre en place une orientation active au lycée autour des métiers de la santé,
- Fournir une aide à la réussite en études de santé,
- Accompagner les étudiants de licence santé dans leurs projets d’orientation et/ou de réorientation.

La cordée « Ouvrir les possibles »

Cette cordée est axée sur deux objectifs :
- Susciter une appétence pour les études supérieures pour les élèves des quartiers défavorisés
- Accroître l’ambition scolaire et de travailler sur les freins pour accéder au supérieur.

Les collégiens sont à la fois à un âge charnière et à un carrefour important de leur parcours scolaire. Cette période complexe pose de façon cruciale la question des inégalités sociales et culturelles associées à une autodétermination qui freine le processus de choix. Il est donc important d'ouvrir les possibles pour ces collégiens de la ville de Créteil et d'y associer leur famille, en leur permettant d'acquérir des méthodes de travail, de se réaliser pleinement, et d’être en mesure de faire des choix d’orientation éclairés à travers plusieurs actions menées avec l’association AFEV : mentorat étudiant d’aide aux devoirs au domicile du collégien, ateliers d’orientation dans l’établissement, visites d’entreprises locales et de salons, rencontres avec des professionnels du territoire, découverte de l’université, ses formations et ses acteurs.

La cordée « Banlieue-Est Cap vers les sciences »

Cette cordée a pour objectif de promouvoir les possibilités d'accès à l'enseignement supérieur et aux études scientifiques auprès d'élèves de zone d'éducation prioritaire dans le cadre d’actions (tutorat, ateliers scientifiques, ...) par des étudiants de la faculté des sciences et technologie de l’UPEC.

La cordée « Mission Cap Sup Avenir »

Cette cordée de la réussite sensibilise et favorise l'ambition des collégiens dans la découverte de nouveaux domaines d'activités. Elle développe une démarche d'orientation active grâce à des ateliers innovants proposés par les étudiants de Génie Biologique.
Trois grandes thématiques sont proposées :
- L'accompagnement des élèves vers l'enseignement supérieur
- L’éducation à l’alimentation
- L’ouverture sur les sciences environnementales et spatiales