Formation LMD

Master Histoire parcours Histoire publique

Nature :
Formation diplômante
Diplôme national
Type de diplôme :
Master
Durée des études :
2 ans
Année post-bac de sortie :
Bac + 5
Niveau de sortie :
Niveau I
Lieu(x) de formation :
Créteil - Campus Centre
Accessible en :
  • Formation initiale
  • Formation continue

Domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Histoire
UFR/Institut : UPEC - UFR de Lettres langues et sciences humaines
Site web de la formation : https://histpubliq.hypotheses.org/

Capacité d'accueil

12 en M1
20 en M2

Objectifs

Cette formation est conçue pour donner aux jeunes historiens et historiennes les compétences académiques et techniques nécessaires pour répondre à une demande croissante en histoire, dans la société comme le monde professionnel. 
 
LE M1 
La formation suppose la maîtrise de règles disciplinaires car avant d’être un passeur, l’historien public est d’abord un historien. Pour cela, l’étudiant bénéficie d’apprentissages méthodologiques et historiographiques au sein de séminaires de recherche ; il s’initie aussi à l’enquête archivistique dans le cadre d’un mémoire pouvant arpenter les terrains de l’histoire publique. En parallèle, les étudiants assistent à des cours sur les usages de l’histoire, les interactions entre passé et présent ou les relations entre histoire et médias. À cette formation théorique s’ajoute un projet d’histoire appliquée consistant à imaginer, concevoir et réaliser des dispositifs de médiation dans le cadre du festival des Nocturnes de l’Histoire. Assistés d’un muséographe, les étudiants allient recherche et valorisation (exposition, ateliers ludiques, escape game, spectacle vivant, etc.) à l’échelle de notre territoire.  
 
LE M2 
En M2, les  étudiants reçoivent une formation théorique dispensée par des enseignants-chercheurs de l’UPEC. Mais l’essentiel des cours consiste en des ateliers animés par des professionnels. Le but est de maîtriser une large gamme d’outils et d’écritures (web, journalistique, réseaux sociaux, création de podcasts, vidéos, documentaires, muséographie, art oratoire). La formation est enrichie par un projet de mise en situation professionnelle : les étudiants répondent à la commande d’une collectivité territoriale ou d’une entreprise cherchant à promouvoir son patrimoine (Mairie de Bry-sur-Marne, musée intercommunal de Nogent-sur-Marne, service archéologique du Val-de-Marne). Au second semestre, un stage de 4 à 6  mois est sanctionné par un mémoire de stage. Les stages découlent en grande partie de liens avec une vingtaine de partenaires (Archives Nationales, Retronews (BNF), magazine l’Histoire, Musée national de l’histoire de l’immigration, Invitation au voyage (Arte), France culture, SIAAP, BNP-Paribas, Ubiscène, etc.) 

International
Des conventions internationales établies avec deux universités européennes (Trieste, Wroclaw) offrent la possibilité d’obtenir une double diplomation.  

> Consultez le site du Master

Compétence(s) visée(s)

- Maîtrise des savoir-faire de la recherche en histoire (collecte d'informations et de documents, analyse des sources, élaboration d'un raisonnement, rédaction d'un mémoire)
- Connaissance et analyse de la diversité des formes de l'histoire publique
- Compétences rédactionnelles : adapter son écriture en fonction des publics et des supports (presse, expositions, web, video)
- Savoir conduire des projets individuels et collectifs conçus en partenariat avec un commanditaire (entreprise, collectivité)

Poursuites d'études

Doctorat en histoire

Débouchés professionnels

- journalisme spécialisé
- métiers des musées et de la médiation culturelle
- métiers du tourisme et de la valorisation patrimoniale
- métiers de l'édition
- métiers de la communication (community management, …)
- métiers de la documentation et des archives
Secteur public (institutions culturelles, collectivités, …) et privé

Environnement de recherche

Les enseignements théoriques (séminaires de recherche en histoire, sciences auxiliaires, histoire de la mémoire, histoire publique) sont délivrés par des enseignants-chercheurs en histoire à l'UPEC, tous membres du CRHEC (Centre de Recherche en Histoire européene comparée). Les étudiants assistent également à des journées d'étude organisées par le CRHEC ou l'Ecole Doctorale.

Organisation de la formation

M1 commun à l'ensemble du master (60 ECTS)
M2 Histoire publique, d'octobre à janvier: 2 UE théoriques destinées à l'appréhension des relations Histoire, mémoire, publics (France et étranger - langue vivante disciplinaire), 1 UE formation à la recherche ; 3 UE CM/TD avec des professionnels (écrit, audio et radio, web et événementiel) ; visites dans les environnements professionnels visés ; UE Projet tutoré ; Séjour d'une semaine à Trieste 30 ECTS
De février à juin : UE Stage en entreprise, préparation et soutenance d'un mémoire de stage 

Au cours de la formation, les étudiants accomplissent deux voyages d’étude, l’un aux Rendez-Vous de l’Histoire de Blois, l’autre à l’étranger ou en France (Italie, Pologne, Espagne, Hauts-de-France).
 

Stage / Alternance

Un stage de 4 à 6 mois permet de valider le semestre 4 (au choix avec un mémoire de recherche)

Modalités de contrôle des connaissances

- séminaires, cours et projets : contrôle continu fondé sur des épreuves et des dossiers individuels et collectifs. Les épreuves peuvent être orales ou écrites.
- mémoire de recherche et soutenance
- stage : mémoire de stage et soutenance, évalués par le maître de stage et par le tuteur universitaire

 

Calendrier pédagogique

S1 : fin septembre - mi-janvier
S2 : février - juin
S3 : fin septembre - mi-janvier
S4 : février-juin (stage possible jusqu'en septembre)
Les examens ont lieu tout au long de chaque semestre.

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Modalités d'admission en formation initiale

- recrutement sur dossier (outre le CV et les documents administratifs habituels, fournir une lettre de motivation) et, éventuellement, entretien.
- critères de recrutement : solide formation en histoire, éventuellement dans d'autres sciences humaines ; intérêt marqué pour la diffusion de l'histoire à travers l'écrit, l'audiovisuel, le web ; réflexion sur le projet professionnel ; bonne connaissance d'une langue étrangère ; très bonnes capacités rédactionnelles. Pour les étudiants étrangers, niveau C1 (CECR) minimum en français.

Modalités d'admission en formation continue

Pour tout renseignement : fc-llsh@u-pec.fr
Recrutement sur dossier (outre le CV et les documents administratifs habituels, fournir une lettre de motivation) et, éventuellement, entretien.

Candidature

- Etudiants ou adultes en reprise d’études : candidature sur https://candidatures.u-pec.fr
- Etudiants internationaux (procédure Campus France) : consultez le site www.campusfrance.org
- Etudiants internationaux (hors Campus France) : candidature sur https://candidatures.u-pec.fr

Pour plus d’informations, contactez la scolarité du diplôme.

Partenariats

BNP-Paribas, magazine L'Histoire, Musée National de l'Histoire de l'Immigration, Musée d'Archéologie Nationale-Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, École française de Rome, Ubiscene, Archives nationales, MuséoParc d'Alésia, Retronews, Manzalab, Archipop, …

Responsable(s)

Responsable de mention : Jacques PAVIOT
Responsable de parcours : Marie-Karine SchaubSébastien Malaprade

Scolarité

Bureau i2-107
Campus Centre, bâtiment i
61 avenue du Général de Gaulle
94010 CRETEIL
+33 (0) 1 45 17 11 79
scola-llsh@u-pec.fr

Secrétariat

Bureau i2-108
Campus Centre, bâtiment i
61 avenue du Général de Gaulle
94010 CRETEIL
+33 (0) 1 45 17 11 89
sec.masters-llsh@u-pec.fr