• International,
  • Programmes d'échanges,
  • Stages,

Aides financières pour la mobilité internationale

Publié le 17 décembre 2009 Mis à jour le 7 juin 2024

Vous êtes étudiant à l'UPEC et votre projet de séjour d'études ou de stage obligatoire à l'étranger dans le cadre de votre formation a été accepté. Vous pouvez solliciter une aide financière.

Comment candidater à une aide à la mobilité internationale :

1. Vérifier mon éligibilité
Les critères d'attribution d'une aide sont multiples (type de projet, situation personnelle, classement et disponibilité des fonds). Avant de candidater, je me renseigne sur les conditions d’éligibilité.

2. Contacter le chargé des relations internationales de ma faculté
C'est lui qui m'accompagne dans la préparation de mon projet et m'informe de la validation de celui-ci par ma composante. Il est indispensable de le consulter avant de déposer ma demande d'aide.
Retrouver les coordonnées des chargés des relations internationales.

3. Faire ma demande en ligne en fonction du calendrier des appels à candidatures
Mon projet de mobilité internationale a été retenu par ma composante et j’ai complété le formulaire de déclaration de mobilité ? Je m’assure de postuler au bon moment en consultant le calendrier des appels à candidatures pour une aide à la mobilité internationale.

4. Déposer ma demande sur le portail de mobilité internationale étudiante
Je suis dans les temps et j’ai rassemblé l’ensemble des pièces nécessaires : je complète le formulaire de candidature pour une aide à la mobilité internationale.
À retenir : si celui-ci n'est pas accessible, c'est peut-être que vous avez oublié de compléter votre déclaration de mobilité ou que celle-ci n'a pas encore été validée (son traitement peut prendre quelques jours).
> Consulter toutes les étapes pour postuler à une aide et accéder au formulaire de candidature

À retenir

Contrairement aux bourses qui fonctionnent sur critères sociaux, l’aide à la mobilité internationale n’est pas automatique même si vous remplissez l’ensemble des conditions d’éligibilité.

Le montant de l’aide varie de 250 € à 520 € par mois en fonction du projet de mobilité et du type d’aide attribuée. Retenez que bénéficier d’une aide financière ne suffit pas à couvrir la totalité des frais à engager durant un séjour à l’étranger. En outre, le premier versement peut prendre jusqu’à deux mois après le début de votre mobilité avant d’arriver sur votre compte bancaire.

Pensez à préparer votre budget au moins six mois à un an à l’avance pour profiter au mieux de votre expérience internationale.