Une association vivifiante

Publié le 9 juillet 2013

Au sein de cette mosaïque que représente la vie associative de l’UPEC, se trouve une petite association : le BDE STAPS. Tranquillement reculée dans les contrées lointaines de Pointe du Lac, elle n’a qu’un seul but, mettre en avant la vie étudiante sur leur campus.

BDE STAPS
BDE STAPS
Né en 2009, le BDE est le fruit d’étudiants STAPS désireux de prendre part à l’épanouissement de la vie étudiante. Incorporant passions et scolarité dans chacune de leurs actions, les partisans de l’association font tout pour rendre la vie sur le campus la plus agréable possible.

Une association aux petits soins des Stapsiens
Animée et gérée volontairement par des bénévoles, le BDE STAPS CRETEIL fait tout le nécessaire, au quotidien, pour rendre la vie sur le campus la plus accueillante possible. Toujours plus chouchoutés, les Stapsiens ont eu le droit, cette année, à une flopée d’évènements. En effet, on peut dire qu’avec 3 soirées, une journée d’intégration sportive pour les L1, divers tournois sportif (avec volley et basketball), le tournage d’un Harlem Shake (célèbre danse du net dans un amphi avec plus de 150 étudiants), les étudiants ont été gâtés. Et ce n’est pas tout !

Côté voyages, les Stapsiens ne sont pas en reste. En effet, ils ont eu la chance d’aller skier dans les Alpes du Nord et de participer à un week-end à Amsterdam. Tout cela fièrement vêtus du sweat portant les couleurs de leur UFR et de l’université.
Mais bien conscient des enjeux des études, et plus qu’une association de divertissement, le BDE est aussi sur tous les fronts afin de permettre à chacun la réussite unniversitaire.

Une association active et lucide
Quotidiennement présents sur le campus – mais aussi en ligne sur Facebook , les membres actifs de l’association ont permis de mettre en place une vraie dynamique solidaire de cohésion. Véritable intermédiaire entre l’administration et les étudiants, ainsi que porte-parole des Stapsiens auprès des autres corporations de l’UPEC, le BDE est aussi un important réseau de réussite scolaire. Distribution d’annales de partiels, entraide concernant les matières théoriques, mise en place d’un tutorat étudiant pour les L1 et les L2 et partage de cours, le capotage des examens devient tout de suite plus difficile en STAPS.

Une chose est sure, vif et entreprenant, le BDE STAPS CRETEIL n’est jamais très loin de celles et ceux qu’il veut toucher.

Samuel PILO, étudiant en L1 à la faculté de droit,
inscrit à
l'option transversale "Ateliers journalisme et communication"

[legende-image]1259768730473[/legende-image]
Photo : UPEC / Nicolas Darphin