Formation LMD

Master Sciences de l'éducation parcours Expertise, ingénierie et projets internationaux

Nature :
Formation diplômante
Diplôme national
Type de diplôme :
Master
Durée des études :
2 ans
Année post-bac de sortie :
Bac + 5
Niveau de sortie :
Niveau I
Lieu(x) de formation :
Créteil - Pyramide
Accessible en :
  • Formation initiale
  • Formation continue

Capacité d'accueil

30 étudiants

Objectifs

La mention « sciences de l’éducation » est structurée autour d’un tronc commun et de quatre parcours :
- Animation et éducation populaire
- Insertion-Formation
- Intervention sociale
- Expertise, Ingénierie et projets internationaux
La mention de master « sciences de l’éducation » repose sur un tronc commun tout au long du M1 et du M2, quels que soient les parcours, qui comprend des unités d’enseignement visant à maîtriser :
- les transformations et mutations éducatives et sociales
- les contextes professionnels et les environnements territoriaux : un séminaire intensif terrain de rentrée est organisé chaque année en Master 2
- les méthodologies de recherche, d’enquêtes, de projets
- les langages et outils professionnels
- le pilotage d’organisation

Compétence(s) visée(s)

Au niveau du parcours international, la formation vise le développement de compétences qui permettent d’assurer les fonctions « d'expertise, d’ingénierie et projets internationaux » notamment grâce au développement de capacités et de leur mise en œuvre vis-à-vis de la conception, la conduite, l’évaluation, le conseil et l’expertise de projets en France comme à l’étranger ; la coordination, l’animation, la direction, la gestion d'organisations, d'institutions et de structures - dans le cadre d'organisations internationales, d'organisations non gouvernementales (ONG), de services ou de cellules ayant une vocation internationale au sein d’institutions et/ou d’organisations de travail à caractère public, semi-public ou privé.

Poursuites d'études

La mention vise un équilibre entre une initiation à la recherche, au moyen notamment d’un ancrage étroit avec le LIRTES (Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur les transformations des pratiques éducatives et des pratiques sociales – Equipe d’Accueil 7313) qui permet des poursuites d’études en doctorat, tout autant que l’acquisition de compétences professionnelles et transversales visant à faciliter l’insertion des doctorants sur le marché de l’emploi. Si l’une des préoccupations du Master « Expertise, Ingénierie et Projets Internationaux » est de donner sens aux ressemblances ou aux différences entre les pays en matière de politiques, de pratiques, de représentations dans les secteurs de l’éducation, de la formation, de l’insertion, du social, du socio-éducatif, de l’animation, de l’éducation populaire et du développement territorial, c’est pour identifier des tendances globales, ou au contraire la persistance de particularismes, ou encore « la survivance » de logiques locales. Le futur doctorant trouvera un prolongement de cette perspective au sein de l’axe du LIRTES « acteurs, dispositifs, institutions de l’éducation, de la formation et du travail : perspective comparée ».

Débouchés professionnels

Les diplômés de master s’insèrent au sein d’organisations de travail et d’institutions à vocation, aussi bien régionale, nationale, qu’internationale. Outre les grandes organisations internationales telles que l’UNESCO, le BIT, l’OCDE, de grandes ONG comme La Croix Rouge, l’UNICEF, Médecins du Monde, Aide et Action, Handicap international, Bioforce, France Volontaires, SOS Villages d’enfants… ils peuvent exercer leur qualité au titre de : Chef de projet formation et développement, Responsable de projets internationaux, Chargés de montage de projets, de partenariats… Consultants internationaux dans des cabinets d’expertise, d’évaluation, de montage de projets, Responsable de formation, Consultant en cabinet de formation et développement, Expert chargé d’évaluation, Ingénieur concepteur de projets internationaux, Chargé d’études au sein d’une cellule formation développement international en collectivité territoriale (ville, agglomération, conseil général, conseil régional), Chargé de l’analyse des besoins de formation en entreprise, en collectivité territoriale, auprès des services déconcentrés de l’Etat, auprès d’organismes de branches professionnelles, de chambres consulaires… en lien avec l’étranger, Chargé d’études de la relation formation-emploi au sein d’observatoires internationaux, Chargé d’études auprès des grands organismes internationaux.

Environnement de recherche

Le Master est adossé à l’équipe de recherche LIRTES EA 7313, dirigée par le porteur de la mention « sciences de l’éducation ». Le LIRTES (Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur les transformations des pratiques éducatives et des pratiques sociales) comprend 4 axes qui irriguent les activités de formation.
Les expériences réalisées dans le cadre de partenariats internationaux et de possibles cotutelles de thèse prennent particulièrement sens en offrant des perspectives d’insertion professionnelle tant en France qu’à l’étranger, démontrant ainsi le renforcement du niveau d’employabilité. Les évolutions des pratiques professionnelles dans les secteurs d’activités précités conduisent de plus en plus à recruter des cadres capables d’atteindre un haut niveau d’expertise, tout en étant capables de dépasser les cloisonnements sectoriels, professionnels et territoriaux.

Organisation de la formation

Master 1 - Semestre 1 
 
UE 1 :  Transformations et mutations éducatives et sociales (15 ECTS)  
- ECUE 1.1 : Cycle de vie et processus d'individuation (18h CM - 4 ECTS) 
- ECUE 1.2 : Diversité et approches interculturelles (24h CM -4 ECTS) 
- ECUE 1.3 : Analyse des politiques publiques (45h CM- 4 ECTS)          
- ECUE 1.4 : Politiques publiques européennes (18h CM- 3 ECTS) 
 
UE 2 : Méthodologie de la recherche (6 ECTS) 
- ECUE 2.1 : Méthodologie (12h TD - 3 ECTS) 
- ECUE 2.2 : Techniques d'enquête (18h TD - 3 ECTS) 
 
UE 3 : Langages et outils professionnels (9 ECTS) 
- ECUE 3.1 : Langages et outils professionnels (24h TD - 3 ECTS)  
- ECUE 3.2 : TICE (24h TD - 3 ECTS) 
- ECUE 3.3 : Outils de professionnalisation (24h TD - 3 ECTS) 
 
Master 1 - Semestre 2 
 
UE 4 : Contextes et environnements professionnels (6 ECTS) 
- ECUE 4.1 : Analyse du travail et des organisations (24h TD - 3 ECTS) 
- ECUE 4.2 : Découverte des milieux professionnels (24h TD - 3 ECTS) 
 
UE 5 : Séminaires de pré-spécialisation (9 ECTS) 
- ECUE 5.1 : Séminaire spécialisé (60h TD - 3 ECTS) 
- ECUE 5.2 : Séminaire professionnel (24h CM - 3 ECTS)           
- ECUE 5.3 : Contextes institutionnels (18h TD - 3 ECTS) 
 
UE 6  : Pratiques de la recherche (15 ECTS) 
- ECUE 6.1 : Etude de terrain (+ stage de deux mois minimum) (54h TD - 8 ECTS) 
- ECUE 6.2 : Note de problématique (54h TD - 7 ECTS) 
 
Master 2 - Semestre 3 
 
UE 7 : Transformations et mutation éducatives et sociales II (9 ECTS)      
- ECUE 7.1 : Analyse intersectorielle de politiques publiques (12h CM  - 3 ECTS) 
- ECUE 7.2 :  Politiques et programmes d'organisations internationales (9h CM - 9h TD - 3 ECTS) 
- ECUE 7.3 : Analyse de besoin et diagnostic territorial (12h CM - 36h TD - 3 ECTS) 
 
UE 8 : Méthodologie de projet (6 ECTS)                                                                  
- ECUE 8.1 : Conception et conduite de projet (9h CM - 9h TD - 3 ECTS)                       
- ECUE 8.2 : Méthodologie de l'évaluation (9h CM - 9h TD - 3 ECTS)  
 
UE 9 : Pilotage d'organisation (9 ECTS) 
- ECUE 9.1 : Conduite de réunion, management d'organisation (18h TD - 3 ECTS)  
- ECUE 9.2 : GRH (18h TD - 3 ECTS) 
- ECUE 9.3 : Analyse budgétaire, comptable et financière (6h CM - 12h TD - 3 ECTS) 
 
UE 10 : Langages et outils professionnels (6ECTS)      
- ECUE 10.1 : Langues étrangères : anglais ou espagnol (24h TD - 3 ECTS) 
- ECUE 10.2 : Projet professionnel (24h TD - 3 ECTS) 
 
Master 2 - Semestre 4 
 
UE 11 : Contextes professionnels et ingénierie (9 ECTS) 
- ECUE 11.1 : Contextes institutionnels II (18h TD - 3 ECTS) 
- ECUE 11.2 : Analyse comparée (12h TD - 3 ECTS) 
- ECUE 11.3 : Ingénierie et expertise (36h TD - 3 ECTS) 
 
UE 12 : Séminaires de spécialisation (6 ECTS) 
- ECUE 12.1 : Séminaire spécialisé II (60h TD - 3 ECTS) 
- ECUE 12.2 : Séminaire de recherche à caractère professionnel (48h TD - 3 ECTS) 
 
UE 13 : Suivi des stages et mémoires (+ stage de trois mois minimum) (15 ECTS) 
- ECUE 13.1 : Méthodologie de la recherche et de la recherche appliquée (54h TD - 7 ECTS) 
- ECUE 13.2 : Encadrement des mémoires (54h TD - 8 ECTS) 

Format de la formation : Présentiel avec accès aux ressources numériques (documentation numérique, autoformation bureautique, plateforme d'enseignement des langues en ligne).

+ METHODES PEDAGOGIQUES MOBILISEES

La stratégie pédagogique comparative privilégie l’approche sociétale (ou international) afin d’identifier des « cohérences nationales ». Le but visé est de donner sens aux ressemblances ou aux différences entre les pays, les politiques d’éducation, de travail, et de formation des territoires étudiés, afin d’identifier des tendances globales ou au contraire la persistance de particularismes ou encore « la survivance » de logiques locales. Toute action est inscrite dans un contexte déterminé. Aussi convient-il d’appréhender chacune d’entre elle dans son environnement en référence à des objectifs précis de comparaison.

En tout état de cause, il ne peut y avoir d’approche sociologique sans raisonnement comparatif, même si les modalités de comparaison paraissent implicites quand il ne s’agit pas d’une comparaison internationale. Cependant, la comparaison telle qu’elle est envisagée au sein du parcours international contient de manière sous-jacente la perspective de constitution d’une référence par rapport au secteur dans lequel chaque étudiant souhaite s’insérer plus tard socialement et ou professionnellement. Par ailleurs, il s’agira de conduire une comparaison dans les champs de l’éducation, de la formation, de l’animation et du travail afin d’identifier des points communs, par exemple quant aux conditions professionnelles de production, à la gestion des ressources humaines, à la mobilité sociale et professionnelle, au management des organisations, à la gestion des relations interpersonnelles, à l’expertise, à l’ingénierie et au pilotage de projets, d’organisations d’éducation et de formation. L’une des vertus de la démarche comparée à l’échelle internationale consiste à soulever de nouvelles questions que le local n’envisage pas, à l’instar des analyses relevant d’un relativisme culturel portées par un regard distancié sur la civilisation occidentale (cf. Les lettres Persanes, Montesquieu).

Dès lors, l’approche du parcours international a vocation à amener les étudiants à s’interroger sur les éléments de structuration au niveau sociétal et sur la nature des relations entre action et pouvoir d’action.

Pour ce qui est des enseignements spécifiques au parcours EIPI, la pédagogie mise en œuvre s’inspire de la « pédagogie de l’entraide mutuelle et du projet ».

C’est la raison pour laquelle sont mixés les étudiants de première année de Master et ceux de deuxième année. Cette organisation permet de créer de petits groupes projets thématiques comprenant une part quasi égale d’étudiants (de deux à quatre au maximum) de chaque année de Master.

Stage / Alternance

La démarche pédagogique adoptée dans le cadre du parcours international propose deux sessions de mise en relation avec les réalités sociales et professionnelles : une semaine d’étude à l’étranger, puis un stage professionnel long à l’étranger ou dans une organisation à vocation internationale (pour l’une des deux années du cycle), tant en Master 1 (minimum 8 semaines) qu’en Master 2 (minimum 12 semaines), au cours desquels plusieurs types de comparaisons seront possibles. Le stage se déroule en continu au cours du deuxième semestre. Sa durée peut aller jusqu’à 6 mois consécutifs. Elle permet ainsi à l’étudiant d’acquérir une plus longue expérience, tout en lui offrant l’opportunité d’une meilleure maîtrise d’une langue étrangère.

Modalités de contrôle des connaissances

Epreuve individuelle de connaissance, dossier, étude de cas, projet de recherche collaborative, mémoire de fin de formation. Par ailleurs, les modalités de contrôle des connaissances sont arrêtées par les instances de l’Université et disponibles auprès du service gestionnaire de formation continue de la composante.

Soutenance d'un mémoire collectif portant sur un objet d'étude en lien avec le projet professionnel (évaluation sommative), présentation orale des étapes qui concourent à l'élaboration d'une démarche de recherche nourrie par l'exploration d'un terrain situé dans un pays européen (évaluation formative), exposé relatif à la démarche comparée (évaluation formative et continue), soutenance d'une note de problématique pour les M1 (élaborée à partir du lieu de stage) ou soutenance d'un mémoire individuel pour les M2 (élaboré à partir du lieu de stage), étude de cas: montage d'un projet européen et international, note de synthèse relative à la dynamique de groupe, réalisation d'un portefeuilles de compétences numérique.

Calendrier pédagogique

Master 1
Date de début des enseignements : Septembre 2022
Date de fin des enseignements : Juillet 2023
Date de fin de formation (soutenance) : Mars 2023 (premier stage) + durée de stage
Date de stage : mi-Mars 2023
Date de vacances : Juillet 2023
Date de séminaire à l'étranger : 27 Novembre au 03 Décembre 2022

Master 2
Date de début des enseignements : Septembre 2023
Date de fin des enseignements : Juillet 2024
Date de fin de formation (soutenance) : Mars 2024 (premier semestre) + durée du stage 
Date de stage : mi-Mars 2024 (sous réserve de confirmation des dates)
Date de vacances : Juillet 2024
Date de séminaire à l'étranger : Octobre 2023

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3, [ Autre ]

Modalités d'admission en formation initiale

Sur la base d’un diplôme de licence en sciences de l’éducation, sciences humaines et sociales, ou équivalent, voire d’un titre admis en équivalence via l'application e-candidat : https://candidatures.u-pec.fr

Modalités d'admission en formation continue

Public concerné :
-Toute personne en reconversion professionnelle, salarié.e du secteur associatif oeuvrant dans le secteur éducatif ou en provenance de tout organisme ayant une vocation internationale
- Titulaire d'un diplôme ou d'un titre de niveau II
- Professionnels du domaine de formation, possibilité d'accès par la voie de la validation des expériences professionnelles ou acquis personnels en vue de l'accès aux différents niveaux de l'enseignement supérieur (VAPP)
Prérequis :
Toute personne titulaire d'une licence en Lettres, Sciences Humaines et Sociales ou à défaut, disposant à la fois d'une expérience professionnelle ou sociale en rapport avec le monde éducatif  pour bénéficier du dispositif de validation des acquis, et d'une forte motivation associée à un projet à dimension européenne ou internationale
Conditions financières :
Master 1 : 5 580€ pour un financement entreprise ou OPCA. 465 heures de formation et 280 heures de stage, 243€ de frais d'inscription universitaire.
Master 2 : 5 976€ pour un financement entreprise ou OPCA. 498 heures de formation et 420 heures de stage, 243€ de frais d'inscription universitaire.
Contribution forfaitaire de l’ordre de 250€ pour le séminaire à l'étranger.

Conditions particulières : nous contacter.

VAE

Etude de dossier fondé sur l’expérience professionnelle et sociale quels que soient votre âge, votre nationalité, votre statut, vous pouvez prétendre à la VAE si vous justifiez d'une expérience professionnelle et/ou personnelle d’au moins un an en lien direct avec ce diplôme

Candidature

Date de campagne de candidatures : du 15 Mars 2022 au 31 Mai 2022
- Etudiants ou adultes en reprise d’études : candidature sur https://candidatures.u-pec.fr
- Etudiants internationaux (procédure Campus France) : consultez le site www.campusfrance.org
- Etudiants internationaux (hors Campus France) : candidature sur https://candidatures.u-pec.fr

Pour plus d’informations, contactez la scolarité du diplôme.

Partenariats

Réseau REDFORD 2i

Université del Norte Barranquilla (Colombie), Université de Caldas (Colombie), Université Quisqueya (Haïti), UFHEC (République Dominicaine), Université de Lisbonne (Portugal), Université de Grenade (Espagne), Université La Coruna (Espagne), Université de Craiova, (Roumanie), Mary Immaculate College (Irlande), Université Laval (Québec), Université Libre de Bruxelles…

Conventions de stages avec des organisations de travail et d’accueil : Fondation de France, Unesco, BIT, OCDE, Parlement européen, HCR, Croix Rouge, Unicef, Médecins du monde, Médecins sans frontières, Aide et action, Handicap international, Bioforce, France Volontaires, SOS Villages d’enfants, Village pilote (Sénégal), Alternative for Peace, AIME, Entraide et Fraternité, ONG 3D, Voyages terre et monde, Concordia, Isae Supméca, tonavenir, Alepa Consultings, Nathan Levy Consulting…..

Responsable(s)

RESPONSABLE(S) PÉDAGOGIQUE(S)

Pascal Lafont, MCF HDR Sciences de l’Education et de la formation. Tél. 01.45.17.44.19

Pascal.lafont@u-pec.fr

Bureau 707 (7ème étage) – Immeuble La Pyramide

80 av. du Gal de Gaulle

94009 Créteil Cedex

Scolarité

Carole PRIGENT
carole.prigent@u-pec.fr
Tel : 01 45 17 44 66

Contact formation continue (devis/financement) :
fc.sess-staps@u-pec.fr
01.45.17.44.92
01.45.17.44.00

Bureau 606 (6ème étage)
Centre La Pyramide
80 av. du Gal de Gaulle
94009 Créteil Cedex

Plus d'informations

A minima on fera figurer cette phrase générique : « Aménagement des études et des examens, accès aux locaux et équipements spécifiques, l'UPEC vous propose des mesures pour vous permettre d'étudier dans les meilleures conditions.