• International,
  • Programmes d'échanges,
  • Stages,

5 conseils avant un départ en mobilité internationale d'étude ou de stage

Publié le 2 juillet 2021

Vous partez en mobilité internationale cet été ou au premier semestre 2021-2022 ? Avant de boucler vos bagages, voici quelques conseils pour un départ sans accrocs.

Etudier à l'étranger : 5 conseils essentiels avant le départ
Etudier à l'étranger : 5 conseils essentiels avant le départ
Votre autorisation de mobilité internationale a été accordée, vous avez bien préparé votre budget et êtes quasi-incollable sur la culture de votre pays de destination ? Êtes-vous sûr de n’avoir rien oublié ?
Vérifiez que vous cochez toutes les cases de la checklist :
 

1. Réinscription à l’UPEC

L'inscription administrative est obligatoire pour toute mobilité internationale dans le cadre de votre parcours universitaire, qu'il s'agisse d'un séjour d'études comme d'un stage.

Pensez à emmener avec vous votre carte étudiante européenne UPEC, elle atteste de votre statut. Si vous partez en programme d’échange ou grâce à un accord bilatéral, elle sera demandée par votre université d’accueil et permet de vous exempter des frais d’inscription sur place.


2. Emportez les justificatifs de votre couverture santé

Quel que soit votre pays de destination, vous devez disposer d'une assurance santé complémentaire et d'une assurance rapatriement. Astuce pratique : numérisez vos documents et sauvegardez-les dans le cloud, votre téléphone ou votre messagerie pour les avoir toujours à portée de main.

Si vous partez en Europe, faites votre demande de carte européenne de santé au moins 15 jours avant votre départ. Retenez que si elle vous permet d'accéder aux soins dans le système public de santé du pays visité, elle ne couvre que la partie sécurité sociale. C'est votre complémentaire qui prend le relai pour le reste à charge, selon les conditions de votre contrat.
 

3. Respectez les obligations sanitaires de voyage et de votre pays d'accueil

La pandémie régresse, mais n'est pas terminée. Si la mobilité d'études constitue un motif impérieux qui permet de franchir les frontières de l'Union Européenne, les déplacements sont soumis au respect des règles sanitaires : test, vaccination, attestation de déplacement...

Assurez-vous de remplir les conditions préalables à votre voyage et suivez régulièrement leur évolution sur le site d'information du gouvernement. Vous trouverez des informations par pays à la rubrique Conseils aux voyageurs du site du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes.

Une fois sur place, conformez-vous aux mesures sanitaires en vigueur dans votre pays d'accueil.


4. Inscrivez-vous sur Ariane

Inscrivez-vous sur le site Ariane du Ministère de l‘Europe et des Affaires Étrangères. Ce service gratuit permet de référencer votre départ et de recevoir des recommandations de sécurité par SMS ou email si la situation du pays où vous séjournez le justifie.
 

5. Demandez de l'aide si besoin et restez en contact

Le chargé des relations internationales de votre composante est la personne de référence pour vous informer et vous aider à préparer votre départ. N’hésitez pas à le solliciter et à donner de vos nouvelles pendant votre séjour.