Vous êtes ici : Langue FREtudiant.e international.eApprendre le français

  • Pédagogie,
  • International,

Le français de la mode et du luxe, une valeur sûre

Publié le 14 septembre 2018

Le dernier numéro du « Français dans le monde » (N°416 daté mars-avril 2018) publie une tribune des centres universitaires de Français Langue Etrangère (FLE) consacrée aux savoir-faire plébiscités par nos étudiant.e.s. Le Delcife a participé à cette double-page avec la présentation de son cours de civilisation B2-C1 « Le français de la mode et du luxe ».

Le français de la mode et du luxe, une valeur sûre
Le français de la mode et du luxe, une valeur sûre
Le Français de la Mode et du Luxe, nouvelle collection du Delcife ! Chaque année, la France accueille de nombreux étudiant.e.s étranger.e.s venu.e.s se former à tous ces métiers d’exception qui constituent le patrimoine d’un savoir-faire/vivre signé french touch, et qui font le rayonnement d’une culture du haut de gamme connue à travers le monde entier. Du stylisme au modélisme en passant par la broderie, la maroquinerie, la plumasserie, les ateliers de plissage parisiens et le travail méticuleux de toutes les petites mains des grandes maisons de couture, les défilés des Fashion Week, la parfumerie, la coiffure ou encore la décoration d’intérieur, le design, l’art de la table et l’étiquette à la française.

L’univers de la mode et du luxe représente souvent pour ces étudiant.e.s un rêve plus qu’un simple projet professionnel. Dans le cas de la didactique du français langue étrangère, ce cours est une grande motivation d’apprentissage de la langue. Pour ces curieux.ses ou ces passionné.e.s, il s’agit de communiquer en français sur les étapes de fabrication d’un produit de luxe, ses sources d’inspiration, son ancrage historique et culturel, son évolution selon les nouvelles tendances, les matières et les couleurs choisies pour sa conception, sa texture. C’est donc à partir de documents issus de domaines variés que le Delcife propose à ses étudiant.e.s de niveaux B2-C1 de plonger durant 2h par semaine dans la langue de métiers qui requiert une maîtrise d’un vocabulaire, d’une grammaire et d’une pragmatique qui leur est propre pour leur permettre d’interagir ensuite avec les professionnels qu’ils rencontreront dans leur lieu de formation ou même leur lieu de travail.

Par Adrien ALVAREZ, enseignant FLE et FOS (français sur objectif spécifique) au DELCIFE (Département d’Enseignement de la Langue, de la Culture et des Institutions Françaises aux Etrangers)