Accès direct au contenu

UPEC

E-campus

Recherche avancée

Formations et inscriptions

logo_pdf

Site de l'Université > Enseignant - chercheur > Actualités > Publication


Usagers, Assistance(s), Contreparties - En hommage critique à Robert Castel

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Recherche

Actualités scientifiques, Publication

Le 9 octobre 2015

Ouvrage collectif de Michèle Becquemin, maître de conférences en sciences de l'éducation et membre du LIRTES (UPEC), Marie Bonici, sociologue, docteure en sociologie et chercheuse associée au LIRTES et Jean-Bernard Chebroux, chercheur associé au LIRTES. La postface est rédigée par Cédric Frétigné, professeur en sciences de l'éducation, directeur et membre du LIRTES.

Couv-Usagers-Assistance(s)-Contreparties.jpg
Présentation
Si les politiques actuelles voient dans les usagers l’incarnation d’un renouveau démocratique fondé sur la participation, les références à l’assistance (dite aujourd’hui aide sociale) sont souvent péjoratives (assistanat), voire déclarées contraires au nouvel esprit de la solidarité. Dans le domaine de l’insertion, du RMI au RSA, l’exigence d’une contrepartie à fournir par les personnes secourues relance cette question ancienne, jamais dépassée.

Issue de la Révolution française et du principe de « la dette sacrée de la nation » envers les plus démunis, la logique d’assistance a connu des crises chroniques de légitimité. C’est encore le cas actuellement avec le problème massif de l’emploi qui réactive les débats sur le rapport entre travail et assistance.

L’objectif de l’ouvrage est d’apporter des éclairages sur les recompositions contemporaines de cette forme de solidarité et de ses secteurs clés : l’insertion, certes, mais aussi, l’enfance et la famille, la vieillesse, le handicap, l’hébergement social...

En quoi la promotion des usagers, l’activation des politiques sociales, la contractualisation et l’individualisation toujours plus poussée des suivis sociaux transforment-elles les pratiques d’assistance ? C’est tout un pan du travail social qui est analysé dans ce livre suivant diverses perspectives, historiques, sociologiques, juridiques ou cliniques, avec, en libre appui, la pensée de Robert Castel.

À propos des auteurs
Michèle Becquemin, maître de conférences en sciences de l'éducation et membre du LIRTES
Marie Bonici est sociologue, docteure en sociologie et chercheuse associée au LIRTES
Jean-Bernard Chebroux est chercheur associé au LIRTES
Cédric Frétigné est professeur en sciences de l'éducation, directeur et membre du LIRTES.

Références de l'ouvrage
Éditions Pétra
ISBN: 978-2-84743-125-4
200 pages
20€

> Télécharger le sommaire [PDF - 219 Ko]

mise à jour le 16 octobre 2015

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

61 avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil Cedex France