• Vie de l'établissement,

HCERES – Le rapport d’évaluation de l’UPEC est en ligne

Publié le 14 mai 2020

L’UPEC a été évaluée par le Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES) en septembre 2019. Le rapport d’évaluation final rédigé par l’HCERES est publié et souligne que l’UPEC a « su rassembler sa communauté autour d’un projet mobilisateur et novateur».

UPEC - Campus centre de Créteil
UPEC - Campus centre de Créteil
Dans le cadre du bilan du contrat quinquennal 2014-2018 (vague E), l’UPEC est évaluée par le Haut Conseil de l’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (HCERES). Grâce à un rapport d’auto-évaluation et à une série d’entretiens avec les principaux acteurs et partenaires de l’établissement, le comité d’experts de l’HCERES a pu mettre en perspective le bilan de notre université sur les 5 dernières années et apprécier les forces de notre université pour mener son projet d’établissement pour la période 2020-2024. 

Le rapport final d’évaluation de l’UPEC a été publié le 2 avril 2020 et mis en ligne le 13 avril sur le site de l’HCERES.


L’UPEC « a su rassembler sa communauté autour d’un projet mobilisateur et novateur » (Hcéres)

« Après une période de vives tensions internes comme externes, l’UPEC, sous la houlette d’une présidence particulièrement volontariste, a su rassembler sa communauté d’enseignement et de recherche autour d’un projet mobilisateur et novateur qui peut aussi redonner aux sciences humaines et sociales un rôle de premier plan », constate le Hcéres, dans son rapport d'évaluation.

Le Haut conseil relève que « ce projet l’inscrit plus profondément encore dans son territoire en termes de formation et de recherche, rencontre l’assentiment des collectivités comme des entreprises et permet d’imaginer, dans le cadre de la nouvelle Comue, des rapports apaisés et de substantiels partenariats scientifiques co-construits ». 

Le rapport souligne ainsi que l’UPEC « a su montrer, en très peu de temps, sa capacité à porter un grand nombre de projets structurants en pleine cohérence avec sa feuille de route et à mettre en œuvre une réorganisation administrative d’envergure ».


« Financièrement solide », l’UPEC est reconnue dans plusieurs domaines

Selon les experts de l’HCERES, l’UPEC est « financièrement solide » et dispose de « plusieurs fleurons qui signent son identité, qu’il s’agisse de la francophonie, de la filière santé, de la formation tout au long de la vie, de la formation en apprentissage, dans l’accompagnement du handicap ou encore de la recherche en médecine, en mathématiques et sciences de l’univers ».

« Il lui restera enfin à se tourner plus résolument vers l’extérieur, d’une part pour mettre en corrélation l’excellence de ses publications internationales et les partenariats scientifiques qu’elle est susceptible de nouer avec des institutions étrangères prestigieuses, d’autre part, pour augmenter significativement la mobilité sortante et entrante des étudiants comme des chercheurs. » conclut le rapport.


Les points forts

  • Un projet politique ambitieux autour duquel l’équipe présidentielle a su rassembler la communauté et recréer une dynamique d’établissement ;
  • Une forte capacité de résilience en dépit des difficultés institutionnelles traversées ;
  • Des domaines de recherche d’excellence, notamment un pôle santé bien structuré et à forte visibilité nationale et internationale ;
  • Une université très engagée dans ses missions de formations initiale et continue sachant mettre son interdisciplinarité au service de son territoire ;
  • Une situation financière saine qui permet une soutenabilité des projets ;
  • Un dialogue nourri avec le monde de l’entreprise ouvrant à de solides partenariats ;
  • Télécharger le rapport d’évaluation de l’HCERES.

Les recommandations

  • Etre un acteur de premier plan dans l’évolution de la Comue UPE, y compris dans l’optique du développement de la thématique Ville-Santé ;
  • Définir une priorité entre les projets pour passer du portage politique à la mise en œuvre opérationnelle ;
  • Accroître le rayonnement international de l’université à partir d’une stratégie de partenariats ;
  • Améliorer la qualité de la gestion et développer les services supports de la recherche et de la formation ;
  • Accompagner les personnels dans la conduite du changement ;
  • Favoriser la présence des organismes de recherche dans les laboratoires ;
  • Consolider l’attractivité de l’université (vie de campus, politique sociale encore améliorée pour le personnel, mobilité internationale).
Télécharger le rapport d’évaluation de l’UPEC