• Recherche,

Participez à la journée de travail "Air-mobilité en Ile-de-France"

Publié le 2 mars 2021

L’Université Paris-Est Créteil encourage les recherches et les collaborations sur les transformations sociales et environnementales dans son territoire. Elle accueille en distanciel la journée de travail "Air-mobilité en Ile-de-France" le 18 mars 2021 dès 9h00.

trafic routier
trafic routier
Date(s)

le 18 mars 2021

Lieu(x)
En distanciel sur Zoom : le lien de connexion sera transmis à l'issue de l'inscription.
> Consulter le guide d'utilisation.
L'UPEC accueille le 18 mars 2021 la journée de travail "Air-mobilité en Ile-de-France" intitulée "Exposition aux pollutions de l’air et mobilité urbaine en Île-de-France : dynamiques sociales et politiques, nouveaux outils de quantification et de mise en œuvre".

Au cours des dix dernières années, la qualité de l’air extérieur a bénéficié d’une dynamique médiatique et politique importante, notablement caractérisée par la condamnation de l’État français par la Cour de justice de l’Union européenne pour "manquement aux obligations issues de la Directive qualité de l’air", par la préoccupation croissante exprimée par les riverains des grands centres urbains et par l’obligation faite aux collectivités territoriales de rédiger des Plans climat-air-énergie (PCAET).

Un nombre conséquent d’études a porté sur la construction institutionnelle de la problématique de la qualité de l’air, sur la mutation des formes urbaines et sur l’innovation technologique dans le secteur du transport. Toutefois, de nombreuses questions restent imparfaitement documentées afin de répondre aux nombreux défis que pose la mise en œuvre de politiques de l’air : acceptabilité sociale et financement des mesures, concertation citoyenne, éducation, prise en compte des personnes les plus vulnérables et des inégalités d’exposition, prise en compte voire idéalement réduction des inégalités sociales dans le cadre des politiques d’atténuation des pollutions.

En Île-de-France, le trafic routier représente aujourd’hui environ 50% des émissions d’oxydes d’azote, 20% des émissions directes de particules fines et 10% des émissions de composés organiques volatils non méthaniques [chiffres d’AIRPARIF, inventaire des émissions de 2017 actualisé en 2020].
 

Un cadre d’analyse multidisciplinaire et une participation du public

La journée de travail du 18 mars 2021 offrira un cadre d’analyse multidisciplinaire du couple "exposition aux pollutions de l’air-mobilité" sous trois angles qui restent insuffisamment explorés. Les réflexions portant sur l’agglomération parisienne seront mises au cœur des échanges. Au cours de la table-ronde finale, un débat s’engagera entre les chercheurs et les acteurs des collectivités.

Se nourrissant des interventions précédentes et de la participation du public en ligne (foire aux questions - chat, sondages réalisés en ligne), ce dialogue apportera un autre éclairage sur les synergies et tensions entre les différentes échelles d’action politique (État, collectivités, citoyens), entre les approches qualitatives et quantitatives, et entre les approches académiques, expertes et de terrain relatives à la qualité de l’air et à la mobilité.

> S’inscrire à la conférence