• International,

Relations internationales : le recteur de l'université de Sherbrooke à l'UPEC

Publié le 6 décembre 2019

Le recteur de l’Université de Sherbrooke (Canada) était en visite à l’UPEC. Une journée fructueuse qui a permis aux partenaires de consolider les relations.

Visite du recteur de l'Université de Sherbrooke à l'UPEC
Visite du recteur de l'Université de Sherbrooke à l'UPEC
C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Jean-Luc Dubois Randé, président de l’UPEC, a accueilli le professeur Pierre Cossette, recteur de l’Université de Sherbrooke et Pascale Lafrance, directrice générale des relations internationales de l’établissement québécois le mercredi 27 novembre 2019.

À la tête de l’Université de Sherbrooke (UdeS) depuis juin 2017, le professeur Cossette a confié son souhait de renforcer les coopérations existantes avec l’UPEC et viser la mise en place à terme d’un partenariat « plus conséquent et stratégique » avec une université partenaire de la Région Ile-de-France.

DE NOMBREUX POINTS COMMUNS

Les échanges qui ont initié la journée ont permis de constater les multiples similitudes entre les deux établissements, tant du point de vue des valeurs – Innovation, Respect, Ouverture, Collaboration –, que dans leurs modes de fonctionnement.

L'Université de Sherbrooke est composée de 8 facultés : éducation, droit, génie, gestion, lettres et sciences humaines, médecine et sciences de la santé, sciences, sciences de l’activité physique.
Elle axe le développement de sa recherche sur l’interdisciplinarité autour de 6 thèmes fédérateurs.
Comparable à l’UPEC en termes d’effectifs étudiants, l'UdeS poursuit la mise en œuvre d’un ambitieux plan stratégique pour la période 2018-2022.

AUTANT D’OPPORTUNITÉS D’ETENDRE LES COOPÉRATIONS EXISTANTES

Accompagnée de Laurent Thévenet et Joana Belo, respectivement vice-président et directrice des relations internationales, l’équipe de direction de l’UdeS a pu explorer les différents potentiels de l’UPEC :

  • au niveau des composantes avec l'IUT Sénart-Fontainebleau ; la Faculté de Lettres, Langues et Sciences Humaines ; la Faculté de Sciences et Technologie ; la future École internationale d'études politiques (EEP) et l'Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé) ;
  • sous l’angle de la recherche et de la stratégie de développement à travers les axes Francophonies et plurilinguisme et Santé, société, environnement.
La journée s’est achevée avec une présentation de la Faculté de médecine, de l’IMRB et du projet de MOOC Eivasion.

De nombreuses possibilités de coopérations multiformes ont pu être identifiées en formation, en recherche et au niveau institutionnel.