• International,

Point de rentrée mobilité internationale : étudier ou faire un stage à l'étranger

Publié le 23 septembre 2020

L’UPEC autorise les départs en stage ou séjour d’études en Europe pour la nouvelle année académique et continue d’accueillir les étudiants internationaux

Etudiante à Berlin
Etudiante à Berlin
Si la pandémie actuelle de Covid-19 freine les mobilités internationales, il reste possible d’effectuer un stage ou un séjour d’études selon les modalités définies par l’UPEC et dans le respect des dispositions spécifiques mises en place dans les pays de destination.

Seuls les départs en Europe au sein d'un pays du programme Erasmus sont donc autorisés, soit : les pays de l'Union européenne ainsi que l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie, la Macédoine du Nord et la Serbie. La Suisse reste accessible également. Les départs dans des pays partenaires comme la Géorgie ou l'Ukraine seront étudiés au cas par cas.

Toutes les nouvelles demandes de départ en année de césure à l’étranger seront suspendues.
 

EFFECTUER UN STAGE À L’ÉTRANGER

Pour le premier semestre 2020-2021, il est possible de partir en stage dans un pays de l'Union européenne ainsi qu'en Islande, Liechtenstein, Norvège, Turquie, Macédoine du Nord et Serbie, c'est-à-dire l'ensemble des pays dits "programme Erasmus+" ainsi qu'en Suisse.

L’appel à candidatures en ligne pour une demande d’aide à la mobilité internationale pour un stage en octobre, novembre ou décembre ouvrira le lundi 28 septembre 2020 à 10h.

Les possibilités de départ en stage au second semestre seront évaluées et précisées en fin d’année civile selon l'évolution du contexte pandémique.


PARTIR EN SÉJOUR D’ÉTUDES

Pour le second semestre 2020-2021, il est possible d’étudier au sein d’une université partenaire dans le cadre du programme Erasmus ou encore d’un accord bilatéral entre votre faculté, institut ou école et une université européenne.

Les mobilités d’études hors Europe au deuxième semestre sont à priori suspendues, mais pourront éventuellement être examinées au cas par cas suivant les spécificités des projets et autorisées en fonction des contraintes sanitaires et administratives de chaque pays de destination.


PRÉPARER SON PROJET DE MOBILITÉ INTERNATIONALE

Le calendrier de candidature à une mobilité internationale (stage ou études) reste inchangé.
Cependant, les départs effectifs seront eux soumis à la situation sanitaire et aux contraintes nationales comme internationales.

Pour plus de renseignements et préparer votre projet de mobilité, contactez le ou la chargé.e des relations internationales de votre faculté, école ou institut.

Dès validation de votre projet et que vous postuliez ou non à une aide à la mobilité internationale, déclarez votre mobilité internationale via le Portail International Étudiant.