• Innovation,
  • International,
  • Langues,
  • Pédagogie,
  • Formation,

Utiliser le smartphone en cours de FLE : applications et usages

Publié le 4 mars 2020

Le numéro de février de la revue « Le Français dans le monde » publie une tribune des centres universitaires de Français Langue Étrangère (FLE) consacrée aux utilisations intelligentes des smartphones. Le Delcife y présente une sélection d’applications et d’usages en classe de français langue étrangère (FLE).

Utilisation smartphone cours FLE
Utilisation smartphone cours FLE
Laisser les étudiants utiliser leur téléphone portable en cours ? Les réticences sont nombreuses : risque de perturbation, d’éparpillement, de déconcentration. Toutefois, cet outil présente plusieurs avantages non-négligeables. Pris en main par l'étudiant, sur encouragement de l’enseignant, le smartphone permet en effet diverses mises en activité nouvelles :

    Entraînement personnel pour une pratique régulière du français : applis de dictionnaire, de conjugaison, de presse, de podcast (ex : Sybel) et de radio (RFI, France Info, MFM) ; accès aux services universitaires (Affluences, pour l'accès aux bibliothèques), aux documents audio-vidéo partagés sur la plate-forme de l’université, et aux actualités du centre par le biais de l'appli Facebook ; entraînement à l'oralisation d'une chanson, grâce à l’appli Musixmatch ; préparation de certaines certifications (appli TCF)

     Activité individuelle de langue, lors d’une recherche internet à faire en classe immédiatement : la recherche vocale oblige à des efforts de phonétique inévitables

    Activités collectives de test par le biais d'une application, Quizlet ou Kahoot : émulation et motivation au rendez-vous, pour les dernières révisions avant une évaluation par exemple

     • Le téléphone comme outil principal d'une tâche finale :
  • Réalisation à plusieurs d'un mini-métrage : les étudiants co-écrivent le script, l'enseignant corrige via Framapad, puis ils tournent le film en mode paysage avec leur téléphone, et le montent avec l’application gratuite FilmoraGo (édition vidéo)
  • Réalisation personnelle d'une vidéo de production orale : l'étudiant se filme et transmet à son enseignant. Elle permet une vérification plus régulière de l'oral de chacun.e, plutôt que de les faire passer en exposé (chronophage et possiblement ennuyeux). Elle permet une correction plus fine, en termes de langue : l'enseignant cible les erreurs-types de chacun.e, et suggère de manière individualisée les corrections phonétiques. Enfin, grâce à cet enregistrement-vidéo, l'étudiant.e s’entend parler, et peut aussi se sentir plus libre vis-à-vis du regard de ses homologues. S’enregistrer sur un simple dictaphone pourrait lui permettre de lire un texte préparé – exercice moins révélateur.
L'avenir fera peut-être apparaître de nouveaux usages particulièrement pertinents. La technologie ne doit pas phagocyter l'enseignement ; elle ne remplace jamais la qualité de suivi d'un cours en présentiel. Un smartphone n'est pas "smart" en soi : mais intelligemment utilisé, il peut rendre service.

Liam, étudiant australien de niveau A2, témoigne à propos des mini-métrages intitulés "Typiquement français" réalisés par le groupe en octobre :

"C’était une nouvelle expérience de créer un film en français. J’ai beaucoup aimé regarder les films des autres, même si le mien ne m’a pas trop plu. Je trouve génial que les autres aient utilisé une appli pour monter leur film (j’avoue avoir utilisé mon ordinateur pour le faire). En plus, le site Framapad était vraiment utile pour écrire les dialogues à plusieurs et les faire corriger par la prof. La réalisation des mini-métrages, c’était un très bon moyen pour connaître mes camarades et pratiquer mon français dans un contexte intéressant."


Un article d'Edwige de Montigny, coordinatrice et enseignante FLE au Delcife, référente numérique