La promotion "de la Légion d'honneur" de l'EOGN diplômée du master Management des organisations de l'IAE Gustave Eiffel

Publié le 30 juin 2021

Les élèves-officiers de la promotion "de la Légion d'honneur" ont participé le 23 juin à la cérémonie de remise des diplômes du master Management des organisations qui s'est tenue à l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale. La Faculté de sciences économiques et de gestion leur adresse ses plus chaleureuses félicitations.

null

Le 23 juin 2021, le Colonel Julien Guttmann, directeur des enseignements de l’École des Officiers de la Gendarmerie nationale (EOGN) et le professeur Éric Léonel, vice-président de l’UPEC en charge de la formation tout au long de la vie, de l’apprentissage, l’alternance et l’entrepreneuriat, ont présidé la cérémonie de remise des diplômes de la 12e promotion du master Management des organisations de l’IAE Gustave Eiffel, dispensé à l’EOGN et dirigé par Joan Le Goff et Patrick Fleurentdidier. Cette cérémonie s’est tenue au sein du site historique de l’EOGN, à Melun, qui abrite également le musée de la gendarmerie nationale.

Officiers du corps technique et administratif (OCTA) issus de la promotion "de la Légion d’honneur" (126e) de l’EOGN, ces diplômés ont été félicités par le commandant Troesch et la capitaine Rosenfeld, du département de l’enseignement des soutiens opérationnels de l’EOGN, et par le professeur Christophe Torset, directeur de l’IAE Gustave Eiffel. Le Lieutenant Valentin Loliaux, major de la promotion avec la mention "Très bien" a été particulièrement distingué.

Un partenariat fort entre l’UPEC et l’EOGN 

Le partenariat entre ces deux institutions publiques, empreint de valeurs communes, n'a cessé de se renforcer au fil des années. Le 13e groupe d'élèves-officiers a d'ailleurs terminé la première année du master Management des organisations et poursuivra son cursus universitaire à la rentrée 2021. Il s’agit de la 127e promotion de l'EOGN, baptisée "Général de division Morel" le 24 juin 2021 lors d'une cérémonie présidée par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et le Directeur général de la Gendarmerie nationale, le général d’armée Christian Rodriguez.