• Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Appel à communication - Traduire l’expérience. Écritures de la violence extrême après 1945

Publié le 22 juin 2021

Appel à communication du colloque "Traduire l’expérience. Écritures de la violence extrême après 1945" organisé les 3 et 4 décembre 2021 par Myrna Insua, Aleksandra Lendzinska et Daniel Meyer, membres d’IMAGER à la faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines de l'UPEC.

null
Date(s)

du 18 juin 2021 au 15 juillet 2021

Présentation

La parole est impossible mais l’oubli est intolérable, écrit Nicole Lapierre dans Le silence de la mémoire. C’est dans cette tension que se joue le témoignage d’une expérience particulière, celle de la violence extrême. Raconter cette expérience, mettre en mots la fragilité de la survie, rendre compte, à partir de sa singularité propre, de la dimension collective de la souffrance innommable, est une tâche difficile à laquelle, pourtant, se sont attelés un grand nombre de témoins. Mais pour pouvoir écrire il a fallu que le témoin se dote de principes organisateurs des pratiques vécues et qu’il aborde sans concession les représentations que la société en véhicule. Il a fallu donc traduire pour transmettre, traduire pour être compris, traduire pour trouver sa place dans une société qui a besoin de dépasser l’horreur pour avancer et sortir de la violence.

Comité organisateur 

Comité scientifique

  • Florence Baillet (PR - Université Paris 3)
  • Daniel Feierstein (PR - Université de Buenos Aires et UNTREF Argentine)
  • Myrna Insua (PR adj. IUNMA / doctorante Imager-Upec / USAL)
  • Aleksandra Lendzinska (docteur - Imager – Upec)
  • Michel Mallet (PR adj. - Université de Moncton)
  • Daniel Meyer (PR - Imager – Upec) ​​​​​
  • Francisca Noguerol Jimenez (PR - Université de Salamanque) 

Propositions de communication

Les propositions de 1500 signes environ, accompagnées de brèves indications biographiques, sont à envoyer pour le 15 juillet 2021 à l’adresse suivante : traduirelexperience@gmail.com

Langues de communication : français, allemand, anglais, espagnol.
Une publication des communications est prévue.