Vous êtes ici : Langue FRJournalisteDernières publications

  • Recherche,

La réception de la Constitution anglaise au XIXe siècle

Publié le 9 janvier 2018

Un ouvrage de Tanguy Pasquiet-Briand, maître de conférence en droit public à l'UPEC.

Publication
Publication
Date(s)

le 19 décembre 2017

Présentation

Le modèle réformiste de la Constitution de l'Angleterre a intellectuellement dominé la France du XIXe siècle. Synthèse des aspirations françaises visant la stabilité politique, cette représentation mêle un historicisme de l'accomplissement libéral du gouvernement représentatif et une adhésion à la légitimation coutumière de l'innovation.

Elle procède d'un jeu de projections contradictoires sur la Constitution anglaise. D'une part, les libéraux romantiques identifient dans ses institutions, les conditions propres à préserver l'individu des abus du pouvoir et à permettre le développement de la démocratie. D'autre part, les traditionalistes perçoivent dans la continuité historique de l'Angleterre, les bienfaits structurants de la hiérarchie sociale et de la liberté aristocratique.  C'est dans le parlementarisme, produit historique de l'évolution institutionnelle anglaise, que la doctrine constitutionnelle finit par identifier le régime politique susceptible de clore les tensions révolutionnaires françaises. Pensé comme une matrice libératrice des énergies individuelles et conservatrice de l'ordre politique et social, il dépossède le chef de l'État de son pouvoir personnel, dans la mesure où il le rend irresponsable.

Le laconisme des Lois constitutionnelles de la Troisième République témoigne de l'enracinement de ce réformisme constitutionnel. Plus qu'un compromis politique de circonstances, il cristallise en effet une politique constitutionnelle libérale et conservatrice. Ce travail entend montrer qu'elle résulte de la modélisation française de la Constitution anglaise au XIXe siècle.

A propos de l'auteur

Thierry Pasquiet-Briand est maître de conférence en Droit Public à l'UPEC. Son ouvrage a reçu plusieurs prix dont le prix de thèse de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas. La préface a été écrite par Philippe Raynaud, professeur en sciences politiques à l'Université Paris 2 Panthéon-Assas.

A propos de l'éditeur

Institut  Universitaire Varenne
ISBN: 978-2-3703-2144-2