Vous êtes ici : Langue FREtudiant.eStages - Emplois

  • Entrepreneuriat,
  • Insertion professionnelle,

Caribe Fértil : transformer les algues Sargasse en engrais biologique

Publié le 1 septembre 2017

Quatre étudiantes du master 2 DEIPM (Development Economics and International Project Management) du département d’économie de la Faculté de sciences économiques et de gestion de l’UPEC ont remporté une bourse BNP Paribas de 1500€ pour leur projet « Caribe Fértil : transformer la sargasse en engrais biologique ». Zoom sur un projet innovant.

D’une algue toxique à un engrais biologique
La sargasse est une algue toxique qui se propage sur les côtes de l’île Fuerte, une petite île de 3,25 km², située à 11 km de la côte colombienne. La sargasse y envahit les plages et libère un gaz toxique : le sulfure d’hydrogène (H2S). L’arrivée de cette algue a provoqué la disparition de plusieurs espèces de poissons, tortues marines et d’une partie du récif corallien.
Quatre étudiantes de l’UPEC ont alors choisi d’apporter une solution écologique au problème environnemental et social : « le projet consiste à travailler avec les pêcheurs de l’île Fuerte afin de les former aux techniques de collecte et de transformation des algues sargasse en engrais. Le processus de transformation consiste en la collecte, le séchage, le broyage puis l’emballage et l’étiquetage du produit final. Le produit final pourra alors être commercialisé auprès des agriculteurs locaux », expliquent Nassima El Ouady, Marianella Pacheco, Tlangelani Ngwenya et Neha Bhardwaj, les 4 étudiantes à l’initiative de ce projet.

Un projet environnemental et social
Les étudiantes espèrent ainsi créer une activité génératrice de revenus pour les familles de l’île Fuerte tout en apportant une solution au problème des algues sargasses et en favorisant la pratique d’une agriculture biologique. En effet, la plupart des familles de l’île vivent de leur exploitation agricole mais utilisent des fertilisants chimiques inadaptés, ce qui représente un impact négatif supplémentaire sur l’écosystème de l’île. « L’engrais produit à partir des algues sargasses représente plusieurs avantages : son efficacité a été prouvée par plusieurs études spécialisées, il est biologique, simple d’utilisation et son coût est bas » assurent les étudiantes.

Le groupe s'est formé dans le cadre de la mission de terrain que les étudiantes devaient conduire pour leur deuxième année de master. Les rôles au sein de l'équipe se sont distribués de manière naturelle ; chacune a pris un rôle qui correspondait à ce qu'elle aimait faire et/ou avait l'expérience de réaliser.

Grâce à la bourse BNP Paribas, elles vont pouvoir acheter le matériel nécessaire pour lancer le projet (tôles en acier galvanisé, claies, broyeurs, masques de protection respiratoire, gants, soudeuses).

La bourse BNP Paribas pour l’insertion professionnelle
Dans le cadre du partenariat entre l’UPEC et BNP Paribas, le Groupe BNP Paribas attribue chaque année des bourses visant à aider les étudiants à s’insérer dans le monde professionnel. Cette année, 13 bourses de 1500€ chacune ont été remises le jeudi 2 mars 2017 pour récompenser leurs projets professionnels. Les étudiants candidats au concours devaient décrire leur projet et montrer en quoi cette bourse pouvait les aider à le concrétiser.
Partenaires :