Vous êtes ici : Langue FREnseignant.e-chercheur.eActualités

  • Recherche,

Marion Leboyer, lauréate 2018 du prix Pierre et Maria Halphen

Publié le 4 décembre 2018

Le 20 novembre 2018, sous la Coupole de l'Institut de France, Marion Leboyer, professeure des universités et praticien hospitalier (PUPH) de psychiatrie à l'UPEC, a reçu le grand prix Philippe et Maria Halphen 2018.

Marion-Leboyer
Marion-Leboyer
La Fondation Philippe et Maria Halphen a pour vocation de soutenir le développement de projets de recherche concernant la schizophrénie et les dépressions sévères. Le grand prix Halphen est décerné à un.e chercheur.e francophone ayant contribué à la mise en évidence chez le malade de nouvelles pistes ou outils thérapeutiques.

Marion Leboyer est responsable du pôle de psychiatrie et d’addictologie des hôpitaux universitaires Henri Mondor de Créteil, directrice du laboratoire "Psychiatrie translationnelle" de l’Institut Mondor de recherches biomédicales, INSERM U955.
Elle est également directrice de la Fondation FondaMental, fondation de coopération scientifique qu’elle a créée en 2007. Elle est enfin directrice du DHU Pe-PSY (département hospitalouniversitaire psychiatrie et neurologie personnalisé).
Marion Leboyer est une personnalité de la psychiatrie reconnue nationalement et internationalement.

Ses travaux scientifiques sont essentiellement centrés sur le démembrement génotypique et phénotypique des grandes affections psychiatriques, en particulier les troubles schizophréniques, les troubles bipolaires et l’autisme. Plus récemment elle s’est intéressée aux aspects immunologiques et inflammatoires dans les psychoses. Ses travaux les plus remarquables sont ceux réalisés en collaboration avec Thomas Bourgeron sur l’autisme.

La création de la fondation FondaMental lui a permis de mettre en place sur l’ensemble du territoire national un réseau de "centres experts". Ces centres sont consacrés aux troubles bipolaires, aux troubles schizophréniques, aux syndromes d’Asperger et aux dépressions résistantes. L’objectif est principalement d’évaluer les patients, de les inclure dans des cohortes permettant des évaluations, génétiques, biologiques, d’imagerie cérébrale.