Vous êtes ici : Langue FREnseignant.e-chercheur.eActualités

  • Accessibilité,

Journée d'étude - Ce que réussir veut dire. Les mobilités dans l'histoire

Publié le 1 avril 2019

Journée d'étude co-organisée par Marie-Karine Schaub, Maître de conférences en histoire moderne et Sébastien Malaprade, Maître de conférences en histoire à l'UPEC et membres du CRHEC.

Date(s)
Le 18 avril 2019 de 09:30 à 16:30
Lieu(x)
Créteil

Campus-Centre
Salle des thèses
Métro 8 : Créteil Université
Plan d'accès

Présentation

Cette journée d’études propose une réflexion sur la mobilité sociale - ascension, stabilisation, déclassement individuels ou collectifs - et ses liens avec la mobilité spatiale. Elle permettra d’aborder les critères de mesure de la réussite dans des temporalités et des espaces aussi différents que ceux de l’Antiquité tardive, du Tournaisis au XVe siècle, des Antilles au XVIIe siècle, de Paris au XVIIIe siècle, des lieux de l’exil italien au XIXe siècle ou de l’apparition des conseillers en communication sur scène politique française à partir des années 1960.

En naviguant entre ces temporalités et en croisant diverses trajectoires, il sera possible d’interroger les liens entre les déplacements choisis, contraints et la réussite ou l’échec. Il s’agira alors d’apprécier les rythmes d’une mobilité tantôt acceptable tantôt condamnable, d’en décrire les acteurs (une attention spéciale sera portée aux femmes) et d’en restituer les stratégies. On cherchera à étudier la perception de ces phénomènes, sans éluder les formes de refus de la mobilité ni les ressorts des déclassements. Ces interrogations permettront de mettre en lumière les fondements de l’ascension et de la descension sociales sur la très longue durée de l’histoire des sociétés.
 

Programme

De 9h30 à 16h30
Programme

Organisation