Vous êtes ici : Langue FRUniversité

  • Vie de l'établissement,
  • Recherche,

Retour sur le Symposium Biology and Humanities avec Elizabeth Blackburn

Publié le 21 octobre 2019

Le 1er octobre dernier, l’UPEC et l’Inserm organisaient un symposium avec Elizabeth Blackburn, prix Nobel 2009 de médecine, au Musée National d'Histoire de l'Immigration.

Le symposium « How dialogue between basic science and humanities may tackle environmental changes and human frailty ? » organisé par l’UPEC et l’Inserm avec le soutien de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme a accueilli des étudiants, doctorants, enseignants-chercheurs et personnels administratifs dans l’auditorium du Musée National d'Histoire de l'Immigration.

Elizabeth Blackburn, prix Nobel 2009 de médecine et Keynote speaker de cette journée, s’est exprimée pendant 45 minutes avec son intervention “A journey from looking down a microscope to out the window”, balayant son parcours, depuis ses recherches exceptionnelles en biologie jusqu’à son engagement pour la science et la société.

Ce symposium a ainsi largement ouvert un dialogue entre les sciences « dures » ou expérimentales et les sciences humaines et sociales. Il a permis d’examiner la manière dont elles peuvent interagir, en interrogeant notamment dans une démarche réflexive le lien entre sciences et valeurs ; mais aussi à partir de questions de recherche précises, avec une forte dimension interdisciplinaire.

Pour l’UPEC, promouvoir le dialogue entre les disciplines est stratégique. C’est en effet une manière de répondre à la question fondamentale : quelle est la finalité d’une université ?

Produire de la science de manière interdisciplinaire pour répondre aux questions que (se) pose la société et bâtir une relation confiante et réciproque entre l’université et la société, c’est un défi que l’UPEC souhaite relever et partager largement.