Vous êtes ici : Langue FRUniversité

  • Vie de l'établissement,

Présentation du projet de campus universitaire à Fontainebleau

Publié le 4 septembre 2019

Jean-Luc Dubois-Randé, président de l’UPEC, et Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau, ont dévoilé le 29 août le projet de campus à l’occasion d’une réunion organisée autour de la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, de Patrick Septiers, président du Conseil départemental de Seine-et-Marne et de Béatrice Abovillier, préfète du département.

fontainebleau-upec
fontainebleau-upec
Le campus à vocation internationale serait basé sur l’ancienne caserne militaire Damesme dans le centre-ville de Fontainebleau. Au cœur de ce quartier en pleine transformation, l’UPEC pourrait accueillir jusqu’à 2000 étudiants sur près de 28 000m² de superficie.

Des formations en santé (infirmières, kinésithérapie et ergothérapie) seraient implantées et constitueraient un nouveau pôle santé-paramédical de l’UPEC en Seine-et-Marne. L’IUT, déjà basé à Fontainebleau, déménagerait sur ce nouveau campus. Une école d’études politiques avec une forte ouverture internationale, créée au sein de l’UPEC, serait implantée dès la première rentrée universitaire. D’autres filières pourraient à terme renforcer ce futur pôle : la filière de LEA (langues étrangères appliquées), des classes préparatoires partenariales, des formations en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives ou de l’Institut d’Administration des Entreprises.


Renforcer la présence de l’UPEC en Seine-et-Marne

Le département de Seine-et-Marne, un des plus dynamiques démographiquement de la région, souffre d’une présence insuffisante d’établissements d’enseignement supérieur permettant aux nombreux bacheliers du département de rester étudier sur place.

Avec ses 2000 étudiants post-bac, l’enseignement supérieur et la dimension internationale de ce projet de campus s’inscrivent dans le développement de Fontainebleau. En complément des écoles de rang international, comme l’INSEAD, présentes sur le territoire, la ville pourrait devenir l’un des pôles importants d’enseignement supérieur dans le sud-est du bassin parisien.

L’UPEC est présente depuis 30 ans dans ce territoire via une branche de son IUT. Elle développe une stratégie territoriale ambitieuse à la hauteur des défis franciliens. L’université souhaite répondre favorablement aux exigences de formation de proximité portées par les collectivités territoriales en élargissant l’offre de formation locale à destination des étudiants et de leur famille.