Vous êtes ici : Langue FRUniversité

  • Recherche,

Le DIM Qi2 Qualité de l’air en Ile-de-France lance son site web

Publié le 23 mars 2018

Le réseau de recherche Qi2 - Qualité de l’air en Ile-de-France - a lancé en février dernier un site web pour valoriser ses actions et ses projets.

Le DIM Qi2 Qualité de l’air en Ile-de-France lance son site web
Le DIM Qi2 Qualité de l’air en Ile-de-France lance son site web
Le réseau de recherche Qi2 « Qualité de l’air, Impacts sanitaires, et Innovations technologiques et politiques » a été créé pour structurer une communauté de recherche à l’échelle de la région Ile-de-France. Coordonné par le laboratoire interuniversitaire des systèmes atmosphériques (LISA- UMR 7583), il réunit des laboratoires, des partenaires institutionnels et des acteurs économiques dans le domaine de la qualité de l’air.

Le DIM vient de lancer son site web www.dim-qi2.fr. Outil d’information à destination des chercheurs et des acteurs concernés par la qualité de l’air en Ile-de-France, il présente le réseau de recherche et ses partenaires, met en avant les appels à projets en cours, notamment l’organisation d’une école thématique en juin 2018, ou propose une bibliographie sélective de publications scientifiques.

A propos du DIM Qi²

Qi² est un réseau de recherche sur la qualité de l'air en Ile-de-France qui a été labellisé Domaine d'Intérêt Majeur (DIM) émergent par le conseil régional. Il sera évalué en 2018 pour obtenir le statut de DIM de plein droit.
En s’appuyant sur une approche transdisciplinaire – chimie et physique de l’atmosphère, biologie et médecine, géographie, urbanisme, sociologie, transports – ce réseau a pour ambition de faire émerger des connaissances et des outils novateurs dans le domaine de la qualité de l’air intérieur et extérieur, les impacts sanitaires et les aspects de politiques publiques en matière d’aménagement du territoire, de transport et de sensibilisation des citoyens. L’objectif est également de favoriser les innovations technologiques, politiques et citoyennes, qui pourraient permettre d’améliorer la qualité de l’air des franciliens.