Vous êtes ici : Langue FRRechercheColloques et conférences

  • Formation,
  • Pédagogie,
  • Recherche,

Journée d'étude "Autisme(s) et pédagogie(s). La nécessaire rencontre entre le professeur et son élève"

Publié le 15 novembre 2018

Cette journée d'étude, organisée par Patrick Binisti, formateur en français à l’ESPÉ de l’académie de Créteil-UPEC, fait suite à la journée d’étude qui s’est tenue le 13 décembre 2017 durant laquelle les fondamentaux développementaux ont été abordés.

Date(s)
Le 12 décembre 2018
Présentation
A quelles conditions le professeur peut-il prendre en compte les fonctionnements sensoriels et cognitifs de ses élèves autistes pour les inclure dans des scénarios pédagogiques donnant réellement à ses élèves la place de Sujets apprenants ?
Cette journée d’étude se donne pour but de permettre, à la communauté enseignante, d’appréhender les éléments fondamentaux relatifs à la pathologie autistique perçue dans sa grande diversité clinique (les autismes) dans une perspective de construction de démarches pédagogiques innovantes et adaptées, assises sur des connaissances scientifiques validées.

Donnant suite à la journée d’étude qui s’est tenue le 13 décembre 2017, et durant laquelle les fondamentaux développementaux ont été abordés, cette nouvelle journée a pour thème les conditions environnementales permettant le développement chez l’élève autiste des interactions verbales et non verbales nécessaires à la rencontre entre deux subjectivités, celle de l’enfant et de l’adulte ; rencontre qui caractérise la situation d’apprentissage. Les conditions nécessaires pour établir les interactions entre le professeur et ses élèves autistes seront examinées et discutées au travers du prisme des fonctionnements sensoriels des élèves mais aussi de la façon dont les perçoivent et les vivent les enseignants et les différents intervenants eux-mêmes.

Intervenants
• Patrick Binisti, formateur en français à l’ESPÉ de l’académie de Créteil-UPEC, docteur en sciences du langage, Laboratoire CI-FODEM-René Descartes. Ses recherches portent sur les interactions avec des élèves autistes moyens non verbaux (CAR-S) en situation d’apprentissages scolaires et plus particulièrement sur l’entrée dans le code orthographique (orthographe/phonologie/reconnaissance lexicale).
• Annick Hubert-Barthélémy, docteur en psychologie, initiatrice et coordonnatrice des "atelierclasses" dans le cadre de la recherche PREAUT, psychologue en institution pour enfants et adolescents. Sa thèse porte sur les "atelier-classes" et plus précisément sur les apprentissages scolaires comme outils de subjectivation.
• Pr. Catherine JOUSSELME, pédopsychiatre, Université Paris Sud, Inserm CESP, Fondation Vallée.
• Mikhaïl Kissine, professeur de linguistique spécialisé en pragmatique cognitive, en linguistique clinique en sémantique, directeur du Centre de recherche en linguistique (LaDisco) à l’université libre de Bruxelles. Il concentre actuellement une grande partie de ses recherches sur le langage et la cognition dans l’autisme. Fondateur groupe du recherche ACTE (Autisme en contexte : Théorie et Expérience, 2015).
• Ilaria Pirone, psychologue clinicienne et maître de conférences en Sciences de l’éducation.
• Patrick Sadoun, professeur retraité, père d’un jeune homme autiste, président-fondateur du Rassemblement pour une approche des autismes humaniste et plurielle (RAAHP), Président d’Autisme liberté, auteur, co-auteur et préfacier d’une dizaine d’ouvrages, dont Autisme : dire l’indicible, Paris, l’Harmattan, 2016.
• Jean-Jacques Tyszler, psychiatre, psychanalyste.

Public
Formateurs ESPÉ, inspecteurs de l'Éducation nationale, conseillers pédagogiques, professeurs des écoles, professeurs des écoles spécialisés, enseignants référents.

Programme
> Consulter le programme de la Journée d'étude

Contact :
Patrick Binisti :