Accès direct au contenu

UPEC

E-campus

Recherche avancée

Formations et inscriptions

logo_pdf

Site de l'Université > Medias > Communiqués


Professionnels de santé et de l’activité physique : l’UPEC et l’UPEM font évoluer leurs modalités pédagogiques.

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Formation continue

Communiqué de presse

À partir du mois d’octobre 2016, l’UPEC et l’UPEM déploient des modules ciblés sur le développement de compétences liées à la reconnaissance de l’activité physique régulière et adaptée comme thérapeutique non médicamenteuse.

Initiée par les enseignants des Universités Paris-Est Créteil (UPEC) et Marne-la-Vallée (UPEM), la réorganisation en modules de la licence professionnelle « Santé, vieillissement et activités physiques adaptées » vise à favoriser l’acquisition progressive des compétences désormais requises dans ce secteur. Une optimisation du parcours attendue par les professionnels soucieux de développer leurs pratiques afin de faire face au défi qui leur est posé : promouvoir, mettre en œuvre, développer des formes de pratique inspirées du sport, au service de la santé.
 
Ce cursus s’inscrit dans une dynamique volontariste et au cœur de problématiques sociétales actuelles, soulignées récemment par le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé via la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement - entrée en vigueur au 1er janvier 2016 - dont la prévention et la préservation de l’autonomie représentent l’un des quatre enjeux majeurs.

À l’heure où les pouvoirs publics légifèrent pour développer les pratiques physiques pour tous et à tous les âges de la vie, où la prescription d’activités physiques en direction de personnes atteintes de maladies de longue durée s’institutionnalise, connait-on suffisamment les involutions associées à la sédentarité et l’avancée en âge, afin d’adapter les activités physiques aux réalités des publics ? A-t-on conscience des intérêts de la mise en place d’activités physiques adaptées sur le lieu et sur le temps de travail ?

Nous sommes ainsi face à une opportunité historique dans laquelle chacun trouvera un intérêt, au premier rang duquel se trouvent les décideurs eux-mêmes. Société civile, institutions, monde du travail, individu, chacun peut et doit agir pour améliorer sa santé. L’actualité scientifique place plus que jamais l’homme comme l’acteur de sa propre santé et souligne le lien étroit entre l’activité physique régulière et l’espérance de vie sans incapacité. Même l’héritage génétique peut être modulé par le mode de vie des individus.

Ce contexte invite les professionnels de l’encadrement  à s’emparer du sujet et à renforcer la connaissance et l’adaptation de l’activité physique aux besoins des publics qui leur sont confiés. La reconnaissance et la pertinence de leur travail passeront par les résultats tangibles qu’ils seront capables de produire et de mettre en avant, ainsi que dans leur aptitude à créer des conditions d’un engagement pérenne dans l’activité, gage de réussite à long terme.

Il est dès lors nécessaire de se former et de se tenir informé. C’est ici que réside la valeur ajoutée de ces modules dispensés dans le cadre de la licence « Santé, vieillissement et activités physiques adaptées » ; dans la synthèse harmonieuse entre les connaissances théoriques et leur application pratique.
La formation est en effet assurée par des spécialistes reconnus et des professionnels confrontés à ces problématiques de santé. De plus, l’enseignement modulaire concentré sur une journée par semaine constitue un atout majeur pour les professionnels amenés à suivre cette formation. Un contexte inédit qui permettra aux stagiaires d’acquérir des compétences opérationnelles indispensables pour intervenir et communiquer avec efficience.

Ainsi, dès la rentrée prochaine, le premier module « Intégrer les Activités Physiques Adaptées comme outil d'accompagnement et de prévention santé », se tiendra à l’UPEC et proposera d’aborder la question de la longévité et son impact sur les politiques de prévention auprès des différents publics et selon les environnements. Il permettra non seulement comprendre l'intérêt d'une conception globale et citoyenne de la prévention mais aussi d’apprendre de façon concrète comment intégrer les APA dans des programmes de prévention et en évaluer les effets.

L’équipe pédagogique
Les enseignements sont adossés à l’expertise scientifique des enseignants-chercheurs en STAPS et de la faculté de Médecine, ainsi que du LIRTES, laboratoire spécialisé dans l’étude des nouvelles formes de l’intervention sociale.
Élaborés en partenariat avec l’association ADAL, les modules sont notamment assurés par des intervenants professionnels issus de structures accueillant spécifiquement des activités physiques dédiées aux publics seniors.

Dates :
Créé le 20 septembre 2016

Suivez l'UPEC sur les réseaux sociaux

Facebook Twitter DailyMotion

Contact Presse

Bénédicte Ray - Le Corre
01 45 17 44 95
media@u-pec.fr

Contacts


Responsables de la formation
- Mme Christine CARDIN
christine.cardin@u-pec.fr
- Mme Hélène COMMO
helene.commo@u-pem.fr

Responsable Formation Continue
Mme Emilie FREGER
emilie.freger@u-pec.fr - 01. 45.17.44.00

mise à jour le 27 septembre 2016

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

61 avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil Cedex France