Vous êtes ici : Langue FRInternationalPolitique internationale

  • International,

Les différents types d'accords de coopération

Publié le 27 octobre 2017 Mis à jour le 8 décembre 2017
Drapeau internationaux

Drapeau internationaux

Les accords Erasmus +

La politique internationale de l’UPEC est principalement tournée vers l’Europe. L’UPEC est partenaire de 254 universités européennes, totalisant 491 accords dans le cadre du programme Erasmus+, représentant les trois-quarts de ses accords internationaux. Les accords Erasmus+ sont signés entre facultés sous couvert de la Direction des Relations Internationales (DRI) qui centralise et gère les signatures et les renouvellements.

Les pays avec lesquels l’UPEC a le plus d’accords sont : l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, et, dans une moindre mesure, la Roumanie et le Royaume-Uni.

Pour rappel, "le programme Erasmus + favorise les projets de mobilité et de coopération en Europe, résolument inscrits dans la Stratégie Europe 2020. Il doit permettre de renforcer les compétences de tous pour une meilleure employabilité, de soutenir l'innovation au sein des établissements et organismes d'éducation et de formation et leur internationalisation, de promouvoir une utilisation transparente et cohérente au niveau européen des outils de reconnaissance et de validation de compétences, de favoriser la coopération entre pays européens et non-européens."

L’UPEC, signataire de la charte Erasmus + 2014-2020, s’engage en tant que tel à respecter :
• Les principes de non-discrimination et à assurer l’égalité d’accès au programme à tous
• La pleine reconnaissance des activités réalisées dans le cadre des mobilités : attribution d’ECTS et reconnaissance des résultats obtenus
• La réciprocité dans l’exonération des frais d’inscription

Les accords hors Erasmus

L’Europe constitue la zone de développement de coopération la plus importante, suivie par l’Amérique latine et l’Asie. Les composantes développent activement des coopérations hors cadre Erasmus en Europe, et formalisent ainsi des formations diplômantes (doubles diplômes). Le fort développement des coopérations en Europe, hors cadre Erasmus, s’explique par l’absence de réglementation Erasmus sur les collaborations diplômantes.

La DRI accompagne les composantes dans leur développement stratégique international. Elle les appuie d'un point de vue administratif, juridique et logistique, notamment dans la gestion et le suivi des accords interuniversitaires. Outre la mise à disposition de son réseau (ambassades, espaces Campus France, associations dédiées aux relations internationales au sein de l’ES), elle met à disposition des modèles d’accords et des conventions d’application.

Un accord-cadre, signé entre l'UPEC et une ou plusieurs institutions internationales, formalise des coopérations de recherche, des échanges d'étudiants et d'enseignants, de formations délocalisées ou diplômantes. Pour rappel, un accord est valide s’il est signé par le représentant légal de l’institution, en la personne du président (art. L 712-2 du code de l’éducation). Il est d’une durée de 5 ans maximum (art. D 123-19 du code de l’éducation). Un accord de coopération interuniversitaire international doit être accompagné d’un programme de travail, qui peut être :
• une convention d’application pour la mobilité étudiante et enseignante (spécifiant les modalités concrètes, type de formation, disciplines, etc...)
• une convention d’application spécifique de double diplomation
• une annexe financière si besoin