Vous êtes ici : Langue FRRecherche

  • Recherche,

Franc succès pour les nocturnes de l’Économie à l’UPEC

Publié le 6 avril 2018

Le 20 mars dernier, les Nocturnes de l'Économie ont réuni plus de 400 personnes à l’UPEC autour de la thématique « Régulation des dépenses, e-santé, transformation de l'offre de soins : quelles réformes pour le système de santé français ? ».

Les nocturnes de l'économie 2018
Les nocturnes de l'économie 2018
Organisées par le département d'économie de la faculté de sciences économiques et de gestion de l'UPEC et le laboratoire Érudite, en partenariat avec la BRED, l'Association française de science économique et les Jéco, les Nocturnes de l’Économie ont rencontré un franc succès, avec plus de 400 participant·e·s dont une grande partie d'étudiant·e·s de Licence 3 économie et d'étudiant·e·s de master 1 et 2 d'économie de la santé. Elles ont permis de traiter de questions de société liées à l'avenir du système de santé français.

Introduction


Pascal LE MERRER, Directeur des Jéco
Françoise MOULIN CIVIL, Administratrice provisoire de l’UPEC
Agnès BENASSY-QUERE, Professeur de sciences économiques, Université Paris 1, Présidente de l’Association Française de Sciences Economiques
Olivier KLEIN, Directeur général de BRED Banque Populaire et Professeur à HEC
Grand témoin : Pierre-Louis BRAS, Inspecteur général des affaires sociales


Première table ronde : Financer les soins, réguler les dépenses


Thomas BARNAY, Professeur de sciences économiques à l’UPEC, laboratoire Érudite
Pierre-Yves GEOFFARD, Professeur de sciences économiques, Paris School of Economics
Denis RAYNAUD, Directeur de l’IRDES
Modération : Jean-Marc VITTORI, Les Echos

Seconde table ronde : Répondre aux besoins de santé locaux : modes d’organisation et innovation


Yann VIDEAU, Maître de conférences en sciences économiques à l’UPEC, laboratoire Érudite
Isabelle VITALI, Directrice innovation et business excellence de Sanofi France
Jérôme WITTWER, Professeur de sciences économiques, Université de Bordeaux, ISPED, Président du Collège des Économistes de la Santé
Modération : Jean-Marc VITTORI, Les Echos