Accès direct au contenu

UPEC

E-campus

Recherche avancée

Formations et inscriptions

logo_pdf

Site de l'Universit > Etudiant > Vie tudiante > A vous la parole


Erasmus : les voyages qui permettent de grandir

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer  un ami
  • Partager

Vie tudiante

Billet

A l'occasion des 30 ans d'Erasmus, des tudiant-e-s sont venus partager leurs aventures l'tranger. Espagne, Pays-Bas, Italie, Lituanie et tant d'autres destinations pour nous faire rver. Partir le temps d'un semestre et, pour les plus chanceux, une anne entire, c'est l'opportunit de s'ouvrir l'esprit en dcouvrant une nouvelle culture, un nouveau mode de vie et de faire de merveilleuses rencontres.

Erasmus : les voyages qui permettent de grandir
« Un voyage inoubliable, on ferait tout pour y retourner ». Sandra et Raouanne, anciennes étudiantes en Sciences à l'UPEC témoignent de leur expérience en Erasmus. Les deux jeunes femmes sont allées à Waterford, dans le sud de l'Irlande. Entre découvertes du pays, nouvelles amitiés et apprentissage inédit, elles expliquent avoir vécu une année formidable. Comme Sandra et Raouanne, plusieurs étudiants sont venus récemment nous rencontrer. « Les gens sont accueillants et agréables, ouverts d'esprit et très respectueux », raconte Behrouz, parti étudier à Nijmengen, aux Pays-Bas. Loin de l’ambiance nordique, Navin est parti à Cordoue, en Espagne : « Une fois, le thermomètre affichait 50°C. Il fait tellement chaud dans les villes du sud de l'Espagne ! ».
Installés avec des étudiant-e-s eux-mêmes issus de pays du monde entier, les étudiant-e-s français n’avaient pas d'autre choix que de parler une langue commune. « Ce voyage en Lituanie m'a permis de confronter ma timidité et d'améliorer mon anglais », raconte Myriam, enthousiaste. Tous sont du même avis : c’est le meilleur moyen d'approfondir une langue. Et pourtant, cela n'a pas toujours été une partie de plaisir au début du voyage, quand le niveau d’anglais laisse à désirer. C'est ça, partir à l'étranger : apprendre à devenir autonome et indépendant. « Je suis passée d'un niveau moyen à un très bon niveau d'anglais, confie Myriam. J'ai senti le réel progrès au cours de mon séjour à Vilnius ».

« Je n'ai pas seulement visité ma ville d'accueil... »

« Il n’y a pas que notre anglais qui s’est amélioré », ajoute Raounne. « Les nouvelles amitiés, les événements, les voyages en Irlande… tout ça nous a rendu bien plus autonomes et nous avons fait de merveilleuses découvertes ! ». Tous ont, pendant leur séjour, visité plusieurs villes alentour. « Nous sommes allées à Dublin pour fêter la Saint Patrick et c’était exceptionnel ! », partage Sandra, le sourire aux lèvres. Quatre bus ont été loués spécialement pour nous, étudiants Erasmus ! ». Un rêve qui se prolonge pour tous ces étudiant-e-s en quête d'indépendance. « Quitte à partir à l'étranger, autant tout visiter ! s'exclame Behrouz. Je suis donc allé à Rotterdam, Enschede, Amsterdam, Berlin, Prague... Tant de destinations au sein d'un même voyage ».
Et pour vous donner encore plus envie de voyager, Navin énumère toutes les villes qu'il a visitées aux alentours de Cordoue : « Séville, Madrid, Malaga, Grenade... Et j'en passe !  Parfois, nous avions des voyages à 20 euros la journée ! ». Il faut alors céder à la tentation, vivre l'ivresse de la jeunesse et des libertés qui s'offrent.

Partir pour de grandes aventures... Repartir avec beaucoup de souvenirs

Sandra et Raouanne ont tout d’abord eu quelques soucis. En effet, leur intégration a été difficile. Selon Raouanne, il ne faut pas hésiter à sortir et même aller aux fêtes organisées par Erasmus. « Nous avons vite compris que pour s’intégrer il fallait sortir, rencontrer des gens… en bref, s'ouvrir aux autres », précise Sandra. Certains ont attendu de prendre leurs repères avant de participer aux soirées organisées. « Erasmus nous permet de nous intégrer tellement plus rapidement. Après s’être fait des nouveaux amis, nous avons profité de l’Irlande encore plus ! ». Alina doit se replonger presque quinze ans en arrière : « Avec mon petit niveau en italien, ce n'était pas très évident au début. Mais je me souviens avoir fait de bonnes rencontres. J'ai même gardé contact avec certaines personnes ! ». Alors, à quand votre tour ?


Caroline M'zali  /  Joulene Attoui
L3 LLCE Anglais Parcours Sciences de l'Information et de la Communication / L2 Commerce international AEI
Option transversale "Journalisme et communication"

mise à jour le 17 fvrier 2017

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

61 avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil Cedex France