Vous êtes ici : Langue FREntreprises et partenairesActualités

  • Vie de l'établissement,

L’UPEC partenaire de la candidature à l'AMI Territoires d’Innovation de Grande Ambition

Publié le 6 octobre 2017 Mis à jour le 12 janvier 2018
Appels à projets et manifestations - PIA3
Appels à projets et manifestations - PIA3
Date(s)

le 6 octobre 2017

L’EPT Grand-Orly Seine Bièvre et ses partenaires, dont l’UPEC, ont déposé leur candidature à l’AMI « Territoires d’Innovation de Grande Ambition » du PIA3.

Le 28 septembre dernier, l’Etablissement Public Territorial Grand-Orly Seine Bièvre, associé à 87 partenaires (acteurs de la recherche, de l'éducation, grandes entreprises, start-up, associations...), dont l’UPEC, ont déposé leur candidature à l’Appel à Manifestation d’intérêt (AMI) « Territoires d’Innovation de Grande Ambition » du programme des investissements d'avenir (vague PIA3).

Le thème retenu par le comité de candidature est : un territoire emblématique de la transition écologique engagé dans le développement de l'économie du bien-être.

La candidature propose 116 projets innovants répondant à des enjeux économiques, écologiques et sociaux qui concernent le territoire et plus généralement les villes de demain. Ces projets sont regroupés en quatre axes thématiques :
 • Santé, bien être et autonomie
 • Gestion des milieux et des ressources (eau, air, sols)
 • Economie circulaire
 • Mobilités durables

Deux axes transversaux ont par ailleurs été définis :
 • Ville productive et retour aux populations
 • Participation des citoyens et numérique

L’implication de la société civile, des habitants et des usagers du territoire, constitue en effet un objectif fondamental de ce projet, qui doit appuyer le développement d’activités, de l’emploi et de l’insertion professionnelle.
Les actions proposées représentent un potentiel de plus de 189 millions d’euros d’investissement, l'Etat étant sollicité au travers du programme des investissements d'avenir pour contribuer à hauteur de 37 millions de subventions et 43 millions d'euros de prises de participation dans des entreprises.

Dans le cadre de cette candidature, l’UPEC a proposé 5 actions. Portées par les laboratoires de la faculté des sciences membres de l'OSU-Effluve, 4 actions ont trait à la gestion des milieux :
 • qualité de l’air et qualité de vie,
 • valorisation de friches industrielles,
 • analyse multi-milieux des micro-contaminants,
 • gestion innovante des eaux urbaines,

La 5e action concerne le développement de projets entrepreneuriaux en gestion innovante des milieux au sein de la MIEE. Les étudiants porteurs du projet bénéficieront du statut d’entrepreneur.

À ces actions seront associées des entreprises du territoire, notamment celles qui participent au cluster Eau-Milieux-Sols, l’animateur de l’axe Gestion des milieux et des ressources.