Vous êtes ici : Langue FRAncien.ne étudiant.eIls ont choisi l'UPEC

  • Anciens,

Marion, chef de projet édition

Publié le 20 avril 2011 Mis à jour le 15 janvier 2018

Après un master Communication politique et publique à la Faculté des lettres, langues et sciences humaines de l’UPEC, Marion est devenue chef de projet édition chez HighCo Shopper. Retour sur son parcours...

J'ai fait l'UPEC - Marion, chef de projet édition

J'ai fait l'UPEC - Marion, chef de projet édition

Elle est née dans un vent de liberté, un jour de fête et d’enthousiasme … un 21 juin au début des années 80. Et c’est ce qui caractérise Marion Orsel : la curiosité, la rencontre avec l’autre, l’énergie. Alors, bien sûr, la communication l’intéresse et l’attire.

Avec sa licence de droit, son diplôme d’une petite école de communication, ce qu’elle veut c’est un « label universitaire » qui lui validera un niveau Bac+5 et lui ouvrira plus facilement les portes des entreprises… ou du secteur public.

En effet, « la communication politique ou d’intérêt général » la séduit. Normal, elle vient de faire un stage de 8 mois au cabinet de Françoise de Pannafieu à la Mairie du 17ème arrondissement de Paris, précédé d’un autre de 3 mois à la Fondation Greffe de Vie ! Tout naturellement Marion Orsel intègre, par équivalence, le Master 2 Communication politique et publique de l’UPEC.

« Une solide formation universitaire avec des fondements théoriques sérieux, où j’ai appris à décrypter les différentes techniques de communication » précise-t-elle. Son stage de 6 mois, en immersion totale, elle le réalise chez Euro RSCG au département Relations publiques et Lobbying. « J’en ai gardé les bases du métier de communiquant : la relation client, être disponible à 100%, ultra-réactif et toujours dans la prise de décision ; et les techniques de travail, le reporting hebdomadaire, les techniques de rédaction des comptes-rendus et synthèses » raconte Marion Orsel.

Son diplôme obtenu, elle rejoint une agence spécialisée en fundraising, où pendant deux ans elle acquiert sa première « vraie » expérience professionnelle. Pour autant, son besoin de découvrir de nouveaux secteurs, de nouvelles façons de travailler l’incitent à partir.

Depuis trois ans elle est Chef de projet Edition au sein de HighCo, un groupe de communication hors média spécialisé dans la grande distribution et la grande consommation, où elle gère entre autre le consumer mag des magasins Leclerc tiré à 3,5 millions d’exemplaires… assez éloigné de l’intérêt général.

Pour Marion Orsel, qui n’a pas connu de périodes de chômage, la clé de la réussite tient en quelques mots : « être bien préparée par une bonne formation académique », réaliser de nombreux stages « les stages permettent d’avoir une meilleure appréhension du marché, voire de procéder par élimination par rapport à ce à quoi on aspire », « entretenir son tissu relationnel ».


> Découvrez les autres témoignages