Vous êtes ici : Langue FRAncien.ne étudiant.eIls ont choisi l'UPEC

  • Formation continue,

Maité, diététicienne nutritionniste

Publié le 22 mars 2012 Mis à jour le 15 janvier 2018

Maïté, nutritionniste dans une maison de retraite, a renforcé ses compétences grâce au diplôme universitaire Nutrition et vieillissement obtenu en formation continue à la faculté de médecine. Retour sur son parcours...

J'ai fait l'UPEC - Maïté

J'ai fait l'UPEC - Maïté

Quel est votre parcours initial ? Qu’est-ce qui a motivé votre reprise d’étude ?

Après un bac scientifique, j’ai fais des études de préparatrice en pharmacie. J’ai exercé ce métier pendant 7 ans avant d’entamer un bilan de compétences. Pas heureuse dans mon métier, j’avais perdu confiance en mes capacités. Ce bilan m’a permis de prendre conscience de mes possibilités et de mes envies ! J’ai donc entamé un BTS de diététique. Suite à l’obtention de mon diplôme je me suis mise à mon compte. Persuadée d’avoir trouvé le métier qui me convient, je n’ai cessé depuis de continuer à me former, à actualiser mes connaissances. Certains aspects n’ayant été qu’abordés durant ma formation initiale, je trouve logique de les approfondir par le biais de la formation continue. C’est pourquoi j’ai déjà obtenu, en FC, un diplôme sur les troubles du comportement alimentaire et un diplôme de nutrition appliquée au sport. De plus j’éprouve toujours beaucoup de plaisir à échanger et partager mon expérience avec d’autres professionnels « étudiants ».

Concrètement, comment s’est organisée votre formation ?

J’ai obtenu mon diplôme en un an, tout en continuant à exercer. La formation s’est déroulée en 5 à 6 modules présentiels. Parallèlement, nous avions des devoirs et recherches personnelles. Je n’ai pas souffert du rythme de travail, mais peut-être suis-je rodée à l’acquisition de nouvelles connaissances…

Quel(s) souvenir(s) a le plus marqué votre scolarité ?

Certains  intervenants ont été particulièrement intéressants. J’ai également eu le plaisir de retrouver d’anciens collègues. Ces formations sont très bénéfiques pour consolider et entretenir son réseau professionnel.

Quel bilan faites-vous aujourd’hui de cette expérience ? Comment avez-vous mis à profit ces nouveaux acquis ?

Je travaille dans un centre hospitalier SSR (soins de suite et de réadaptation) auprès de personnes âgées ainsi que dans une maison de retraite. J’avais depuis longtemps l’intime conviction que les régimes imposés aux personnes âgées (sans sel et sans sucre) n’étaient ni adaptés ni nécessaires. Après l’obtention de mon diplôme « Nutrition et vieillissement », je me suis sentie suffisamment confiante pour adresser une pétition aux médecins de l’hôpital afin d’ « abolir » ces régimes spéciaux. Et j’ai eu gain de cause ! Les résultats médicaux montrent que je ne me suis pas trompée, et les personnes âgées ont retrouvé le plaisir de manger. Ma formation à la faculté de médecine de l'UPEC m’a permis d’apporter les arguments nécessaires à ma prise de position. Je m’affirme désormais beaucoup plus dans mon travail. Cette formation m’a apporté confiance en moi et légitimité.